1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. François Lecointre est le nouveau chef d'état-major des armées
2 min de lecture

François Lecointre est le nouveau chef d'état-major des armées

La ministre des Armées Florence Parly a nommé mercredi 19 juillet François Lecointre, chef d'état-major des armées.

François Lecointre, le chef d'état-major des armées
François Lecointre, le chef d'état-major des armées
Crédit : GEORGES GOBET / AFP
Le général François Lecointre remplace Pierre de Villiers au poste de chef d'état-major des armées
02:52
Sylvain Zimmermann & AFP

Le général François Lecointre, actuellement chef du cabinet militaire du Premier ministre Édouard Philippe, a été nommé chef d'état-major des armées ce mercredi 19 juillet en Conseil des ministres par le président de la République, en remplacement du général Pierre de Villiers, démissionnaire.

Âgé de 55 ans, issu de l'infanterie de marine, ce saint-cyrien a notamment servi au Rwanda pendant l'opération Turquoise puis en ex-Yougoslavie durant la guerre. François Lecointre avait rejoint Matignon en septembre 2016, où il avait été chef du cabinet militaire de Manuel Valls, puis de Bernard Cazeneuve et enfin d'Édouard.

"Un seul nom" a été proposé par la ministre des Armées Florence Parly", a indiqué une source proche du chef de l'État, précisant qu'"il y a pas eu d'hésitation sur le profil" du nouveau chef des Armées. Un "héros, reconnu comme tel dans l'armée", a déclaré M. Macron lors du Conseil, selon des propos rapportés par le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner.

Un homme d'expérience

François Lecointre, "c'est un officiel général issu de l'armée de terre et qui dispose d'une solide expérience inter-armées. C'est un militaire qui a une expérience reconnue des opérations et qui a pu dans sa carrière démontrer cette capacité dans le contexte que nous connaissons aujourd'hui. Son expérience de terrain, son expérience de combat est évidemment quelque chose dans la période actuelle qui est particulièrement important pour nous", a déclaré Castaner. 

À écouter aussi

La démission du général de Villiers "correspond à la logique institutionnelle", a-t-on insisté à l'Élysée, car "il ne peut pas y avoir de désaccord public entre le chef d'état-major des armées et le chef de l'État". Pierre de Villiers, en conflit avec le président Emmanuel Macron au sujet des coupes prévues dans le budget défense, a démissionné mercredi, une décision sans précédent qui marque la première crise d'ampleur du quinquennat. 
Après plusieurs accrochages entre Emmanuel Macron et lui, Pierre de Villiers a annoncé sa démission plus tôt dans la journée.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/