1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. François Hollande se crée un compte sur Snapchat
1 min de lecture

François Hollande se crée un compte sur Snapchat

L'application de partage de photos et de vidéos pourrait être une des clefs pour séduire les plus jeunes pendant la campagne présidentielle de 2017.

Les conseillers en communication du président souhaitent séduire les jeunes sur les réseaux sociaux.
Les conseillers en communication du président souhaitent séduire les jeunes sur les réseaux sociaux.
Crédit : PASCAL GUYOT / POOL / AFP
Geoffroy Lang
Geoffroy Lang

Son compte ne sera actif qu'à la mi-novembre mais l'équipe de communication du président de la République a déjà confirmé la rumeur : François Hollande va bientôt arriver sur Snapchat. Le chef de l'État s'apprête donc à faire ses premier pas sur l'un des réseaux les plus utilisés en France, après avoir déjà tenté l'aventure sur FacebookTwitter et plus récemment le réseau de partage de photos Instagram. Snapchat, qui permet de partager des photos et de courtes vidéos pouvant s'effacer dans la foulée (selon la volonté de l'expéditeur), est particulièrement répandu chez les plus jeunes. Le succès de l'application est tel que Facebook tente de développer sa propre version pour ne pas se retrouver à la traîne.

Un phénomène qui n'a pas échappé à l'Élysée puisque les conseillers de François Hollande ont confirmé qu'il s'agissait bien de "toucher les jeunes" en s'inspirant de ce que font "la plupart des dirigeants politiques américains". L'équipe de communication de François Hollande risque donc d'être particulièrement attentive au déroulement de la campagne présidentielle de 2016 aux États-Unis. L'application Snapchat occupe déjà un rôle prépondérant dans la campagne des candidats démocrates et républicains. Même l'auguste Bernie Sanders - 74 ans - tente de rivaliser avec Hillary Clinton dans un concours de "coolitude" sur l'application en marge de la campagne pour les primaires chez les Démocrates. Après sa visite tout en spontanéité chez une retraité le 29 octobre, on peut soupçonner le président de la République de roder sa communication dans la perspective de l'élection présidentielle de 2017.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/