3 min de lecture François Fillon

François Fillon n’est plus l’affaire des Républicains et de la droite

ÉDITO - Lors de son procès, le couple Fillon va devoir répondre des accusations d’emploi fictif de l’épouse de l’ancien premier ministre de droite. Mais quelles vont être les conséquences politiques de ce procès ?

L'Edito Politique - Olivier Bost L'Edito politique Olivier Bost iTunes RSS
>
François Fillon n'est plus l'affaire des Républicains et de la droite Crédit Image : Martin BUREAU / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Edito Politique - Olivier Bost
Olivier Bost
édité par Marie-Pierre Haddad

Le procès de François Fillon ne commence vraiment qu’aujourd’hui, devant le tribunal judiciaire de Paris. Les juges vont entrer directement dans le cœur du sujet pour interroger le couple sur l’emploi supposé fictif de Penelope Fillon dès le début des années 80. Ce procès aura-t-il des conséquences politiques ?
 
Il ne devrait pas en avoir. François Fillon et la droite, François Fillon et la politique, c’est terminé, complètement terminé. Et je vais même aller plus loin : sa famille des Républicains n’a rien à voir avec tout ça. Si des électeurs sur les marchés taquinent des candidats LR en pleine campagne des municipales avec les tribulations des Fillon au tribunal, ils seront taquins et un peu injustes
 
Pourquoi détacher complètement l’histoire de François Fillon de celle de sa famille politique ? D’abord, c’est François Fillon qui a rompu les ponts. Il a abandonné la vie politique. Il a refermé 40 ans de vie politique en une déclaration. Il n’a gardé le contact qu’avec 2 ou 3 anciens amis Républicains. 

En retrait des Républicains et de la vie politique

Avec eux, il ne parle plus de politique. Il ne fait pas comme Nicolas Sarkozy qui reçoit et conseille encore beaucoup de femmes et d’hommes politiques. François Fillon devant le tribunal n’est donc pas l’affaire de la droite. Mais cette affaire d’emploi présumé fictif, c’est quand il était élu RPR, UMP, puis Les Républicains. 

Les écarts de François Fillon, l’emploi présumé fictif, les costumes…Tout cela était peut-être des pratiques courantes, comme il s’en défendra. Mais ça reste un comportement individuel. Chez Les Républicains, en pleine campagne présidentielle, tous ses amis de l’époque l’ont appris en même temps que les Français. Personne ne savait. 

François Fillon se contrefiche des Républicains

Olivier Bost
Partager la citation

Est-ce que François Fillon en a encore quelque chose à faire des Républicains ? Pour sa défense, oui. Il dénonce une justice politique qui a voulu l’abattre dans la campagne. C'est vrai que le parquet est allé très vite. Mais quand François Fillon évoque un cabinet noir pour le faire tomber, il n'y a pas le début d'une preuve. Mais sinon, François Fillon se contrefiche des Républicains. C’est bien ce que lui reproche des élus aujourd’hui. 

À lire aussi
Roselyne Bachelot et François Fillon, lors d'une conférence de presse sur le H1N1 le 24 septembre 2009 Roselyne Bachelot
Coronavirus : retour sur le "commando" de Fillon et Bachelot pour lutter contre la grippe H1N1

Il n’a jamais voulu abandonner pendant la campagne présidentielle. Il a laissé tout le monde en plan. Et si son procès se déroule pendant la campagne des municipales, ce n’est pas lui que ça dérange. Ses avocats ne s’y sont pas opposés. C’est ce que ne manquent pas de faire remarquer aujourd’hui des responsables des Républicains.

Fillon appartient au passé

Il n’en reste pas moins que François Fillon a fait perdre Les Républicains en 2017. C’est vrai, mais là encore, Les Républicains n’ont plus grand-chose à voir avec cette époque. Ils ne portent plus le programme de François Fillon : 500.000 fonctionnaires en moins, une remise en cause de la Sécurité sociale, un ultra-libéralisme assumé. Tout ça, c’est derrière eux. 

Les Républicains d’aujourd’hui et ceux qui gravitent autour, que ce soit François BaroinXavier BertrandValérie Pécresse sont d’une tonalité bien plus, gaulliste social, avec des fondamentaux régaliens forts. Il faut aussi rappeler que Les Républicains ont connu entre temps une phase plutôt droitière avec l’expérience Laurent Wauquiez

Tout cela les a ramenés à une droite que l’on peut qualifier de plus classique. Ce qui ne veut pas dire que c’est beaucoup plus simple pour eux. Mais François Fillon, procès ou pas, condamnation ou pas, appartient bel et bien au passé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Fillon Penelope Fillon Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants