1 min de lecture François Fillon

"François Fillon a littéralement disparu des écrans radars", dit Vanessa Schneider

REPLAY / BILLET - Dans le dernier sondage Odoxa pour "Le Parisien", seulement 5% des sympathisants de droite auraient l'intention de voter pour lui lors de la primaire 2016.

Micro RTL générique On n'est pas forcément d'accord Yves Calvi & Les Signatures RTL iTunes RSS
>
"François Fillon a littéralement disparu des écrans radars", dit Vanessa Schneider Crédit Image : Cécile de Sèez / RTL.fr | Crédit Média : Vanessa Schneider | Durée : | Date :
La page de l'émission
Vanessa Schneider
Vanessa Schneider et La rédaction numérique de RTL

Dans la course pour la primaire UMP, on parle beaucoup de Nicolas Sarkozy et d'Alain Juppé mais beaucoup moins de François Fillon. "L'ancien Premier ministre a littéralement disparu des écrans radars", souligne Vanessa Schneider. Chouchou des sondages en 2012, après la défaite de son camp, il ne mobilise aujourd'hui plus que 5% des sympathisants de droite, selon un sondage Odoxa pour Le Parisien.


Que s'est-il passé ? "François Fillon a accumulé une série d'erreurs stratégiques", affirme Vanessa Schneider. Selon elle, il a mal conduit sa campagne face à Jean-François Copé pour la tête de l'UMP fin 2012, il était trop sûr de lui, il a eu tort de ne pas se représenter face à Nicolas Sarkozy en 2014 tout en le critiquant. De plus, il a brouillé son image avec des déclarations confuses quant à la position à avoir face au Front national. Et en prenant de la hauteur, en travaillant en silence, il a laissé de la place à ses concurrents. 

Plus aucune chance pour 2017 ? "Lui y croit, explique Vanessa Schneider. Mais dans son entourage le doute est partout". L'image de l'homme d'État mesuré et modéré, c'est désormais Alain Juppé qui en bénéficie. "Il n'a aujourd'hui qu'un espoir : voir Alain Juppé et Nicolas Sarkozy renoncer", analyse Vanessa Schneider. Ce qui revient à de faibles chances.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Fillon UMP Primaire Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants