1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. François Baroin sur RTL : "Je souhaite une coexistence institutionnelle avec le président Macron"
2 min de lecture

François Baroin sur RTL : "Je souhaite une coexistence institutionnelle avec le président Macron"

REPLAY - INVITÉ RTL - Très actif durant la campagne présidentielle de François Fillon (LR), François Baroin soutient plus que jamais la bannière Les Républicains pour les législatives mais prône un travail en bonne intelligence.

François Baroin sur RTL jeudi 18 mai 2017
François Baroin sur RTL jeudi 18 mai 2017
Crédit : RTL / Frédéric Bukajlo / SIPA PRESS
Gouvernement Macron : Le Maire et Darmanin, "des prises d'otages" selon Baroin
10:32
François Baroin sur RTL : "Je souhaite une coexistence institutionnelle avec le président Macron"
00:34
François Baroin, l'invité de RTL du 18 mai 2017
10:19
Gouvernement Macron : Le Maire et Darmanin, "des prises d'otages" selon Baroin
10:29
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin

"Je souhaite bonne chance de tout cœur au président de la République". Invité de RTL ce jeudi 18 mai, le président de l'association des maires de France François Baroin (Les Républicains), trouve à Emmanuel Macron certaines qualités qu'il avait jusque-là eu du mal à lui reconnaître. "Il est jeune, il a une bonne image et c'est plutôt bien pour la France", lance le porte-parole de François Fillon durant la campagne présidentielle. 

Le discours de François Baroin, teinté de respect mais aussi d'une forme de défiance à tout ce qui, dans le projet d'Emmanuel Macron, s'apparente à la gauche, laisse tout de même bon espoir pour un travail en bonne intelligence entre les différentes forces politiques. "Je dis aux gens de droite et du centre : qu'ils n'aient pas peur. Nous n'allons pas nous confronter. Je souhaite une coexistence institutionnelle avec le président Macron et je souhaite que nous puissions avoir une politique qui soit justement une politique de libération des énergies, de restauration de l'autorité de l'État", annonce le chef de file LR pour les législatives (11 et 18 juin).

Un discours en demi-teinte mais une volonté d'apaisement

Le nouveau gouvernement voulu par Emmanuel Macron, pro-entreprise, favorable à la libération du travail, au déverrouillage du marché, rappelle la ligne économique de la droite, mais François Baroin refuse d'y voir toute comparaison. "Ce qui est incarné, c'est le projet du candidat Emmanuel Macron devenu président de la République. Ce projet porte en soi une augmentation spectaculaire de la CSG, critique-t-il. (...) Bonne chance à ceux qui ont prôné la baisse des impôts à nos côtés et qui aujourd'hui prôneront la hausse des impôts".

Prochain objectif pour les Républicains : les législatives qui se déroulent au mois de juin. "Je souhaite placer la campagne législative au juste niveau, sur le fond, sur la clarté", affirme le président de l'AMF. Celui-ci insiste sur le soutien infaillible qu'il porte à sa famille politique et aux candidats LR aux législatives, déplorant le départ de certains de ses copartisans au gouvernement. "Je ne souhaite pas lancer d'anathème, affirme-t-il. (…) J'ai voté Emmanuel Macron au second tour de l'élection présidentielle (...) et je suis très satisfait que l'on ait évité une aventure Front national, extrême-droite, un mouvement populiste, nationaliste, qui aurait effondré notre pays, l'aurait fait plonger dans la violence et exploser l'Europe".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/