1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. FN : Steeve Briois dénonce "une chasse à l'homme"
1 min de lecture

FN : Steeve Briois dénonce "une chasse à l'homme"

REPLAY - INVITÉ RTL - Le nouveau président par intérim du Front national revient sur l'éviction de Jean-François Jalkh, à la suite d'accusations de propos négationnistes.

Steeve Briois, maire d'Hénin-Beaumont et député européen FN
Steeve Briois, maire d'Hénin-Beaumont et député européen FN
Crédit : SIPA
FN : Steeve Briois dénonce "une chasse à l'homme"
00:08:42
Front national : Steeve Briois dénonce "une chasse à l'homme"
00:08:51
Vincent Parizot

Jean-François Jalkh, le président par intérim du Front national qui a succédé à Marine Le Pen depuis sa "mise en congé", ne prendra finalement pas la tête du parti. C’est Louis Aliot, vice-président du parti frontiste, qui l’a annoncé le 28 avril. 

Selon lui, c’est Jean-François Jalkh lui-même qui a choisi de se retirer : "Il considère qu’il n’y a pas la sérénité nécessaire à l’exercice de cet intérim, il veut se défendre, il va déposer plainte", a-t-il expliqué sur BFMTV. Un changement de plan qui intervient à la suite d’accusation de propos négationnistes. C’est finalement Steeve Briois, autre vice-président et maire d’Hénin-Beaumont, qui prendra les commandes à la place de Marine Le Pen. 


Le Front national est-il toujours prisonnier de ses démons négationnistes ? "Il y a vraiment une chasse à l'homme, estime Steeve Briois. Je le connais depuis 25 ans, je n'ai jamais entendu Jean-François Jalkh tenir de tels propos. Il considère être innocent des faits qui lui sont reprochés."

Des circonscriptions pour Nicolas Dupont-Aignan ?

Steeve Briois fais la chasse aux électeurs tous azimuts : ceux de Nicolas Dupont-Aignan, de Jean-Luc Mélenchon et de François Fillon. Le maire d'Hénin-Beaumont "espère" un ralliement du candidat de Debout de la France. "Toutes les personnes qui ont pu voter Nicolas Dupont-Aignan sont des souverainistes. Le bon sens voudrait qu'ils votent massivement pour Marine Le Pen et ensuite nous pourrions trouver un accord avec Nicolas Dupont-Aignan", indique-t-il, assurant même que des circonscriptions pourraient être proposées à Debout La France.

À lire aussi

Steeve Briois balaie les révélations au sujet de l'affaire des emplois présumés fictifs des assistants FN au parlement européen, un préjudice estimé à cinq millions d'euros : "Tout le monde aura bien compris que ce nouveau rebondissement qui intervient avant le second tour, c'est un coup politique".  

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/