2 min de lecture Front national

FN : Florian Philippot visé par une plainte du Qatar pour diffamation

Le Qatar reproche au vice-président du Front national de sous-entendre un lien entre les attentats de Paris et l'État qatari.

Florian Philippot le 1er mai 2015 à Paris.
Florian Philippot le 1er mai 2015 à Paris. Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Las des sous-entendus de Florian Philippot sur leur implication dans le terrorisme islamique, le Qatar a porté plainte pour diffamation contre le vice-président du Front national, un fait rarissime, les États ne poursuivant pas souvent en justice un individu.

L'État qatari rappelle dans ce document avoir immédiatement condamné les attaques terroristes en janvier 2015 à Paris et affirmait son soutien à la France, ce qu'elle fait toujours. Or "Florian Philippot a, de manière répétée et publiquement, laissé entendre qu'il y avait un lien entre ces actes terroristes et l'État du Qatar, affectant la réputation du Qatar et de tous ses citoyens", ajoute-t-il avant de conclure: "L'État du Qatar n'a d'autre choix que de défendre son nom devant les tribunaux français".

Le Qatar, un pays "qui finance l'islam qui tue"

Dans des déclarations le 9 janvier aux médias français Radio Classique et LCI au surlendemain de l'attaque ayant décimé la rédaction du journal Charlie Hebdo, le numéro deux du FN avait critiqué le Qatar et l'Arabie saoudite, affirmant : "Ces pays financent l'islamisme qui tue".

Les avocats du Qatar ont confirmé à l'AFP que la plainte en diffamation avait été déposée à Nanterre le 2 avril. Elle porte sur "des propos de Florian Philippot au début du mois de janvier, alors que la France était en deuil, dans lesquels il s'est permis des assimilations infondées et grotesques". "C’est une affaire très grave", a réagi pour sa part sur BFMTV Florian Philippot, qui maintient "évidemment" ses propos et en "appelle à tous les démocrates". "Ce ne sont pas aux dictatures, et en l'occurrence ici une dictature islamiste, de dicter à la classe politique française ses propos".

À lire aussi
OEIL-REPUBLIQUE_POP_795x530 RTL Originals
L’œil de la République : la "fureur noire" d'Alain Duhamel le soir du 21 avril 2002

"Le Qatar qui m’attaque en diffamation, c’est demain l’ensemble des dictatures qui pourront attaquer les politiques, les ONG, les défenseurs des droits de l’Homme. Que le Qatar ne compte pas sur moi pour me taire sur l’islamisme et sa responsabilité dans ce domaine", a ajouté Florian Philippot. "Si le 'RPS' (sigle qu’il utilise pour désigner les Républicains et le PS, ndlr) est l’allié du Qatar et de cette dictature islamiste, il faudra le dire. Ou alors, ils sont pour la liberté d’expression, ils sont démocrates et 'Charlie'...", a-t-il ajouté.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Front national Florian Philippot Qatar
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants