1 min de lecture Front national

Florian Philippot aurait menacé de démissionner si Jean-Marie Le Pen n'était pas sanctionné

Selon le "Canard Enchaîné", le numéro deux du parti aurait fait pression pour exclure Jean-Marie Le Pen du Front National.

Florian Philippot, vice-président du Front national à Metz le 9 mars 2015 (archive).
Florian Philippot, vice-président du Front national à Metz le 9 mars 2015 (archive). Crédit : AFP / JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN
Céline Revel-Dumas

Le Canard Enchaîné révèle cette semaine que Florian Philippot aurait exigé le départ du père de Marine Le Pen après ses propos tenus dans Rivarol, menaçant même la présidente du Front National de démissionner. Selon le journal satirique, Florian Philippot se serait même exprimé avec véhémence lors du bureau exécutif du parti qui s'est tenu jeudi 9 avril dernier : "Si tu ne vires pas Le Pen, le FN est planté, ta présidentielle est plantée aussi ! Tu dois annoncer ce soir au journal de TF1 qu'il est exclu !"

"L'outrecuidant"

Des propos mal reçus, rapporte un membre du bureau exécutif au Canard Enchaîné : "La virulence de Philippot en a mis plus d'un mal à l'aise". Une virulence qui s'expliquerait par la relation tendue entre le fondateur du parti et l'énarque, arrivé au Front national en 2011. Le Canard Enchaîné révèle en effet que Jean-Marie Le Pen surnommerait le numéro 2 du parti  "l'outrecuidant". Une animosité qui ne date donc pas d'hier. Contacté par nos confrères du Lab d'Europe 1, l'intéressé a toutefois "totalement" démenti les écrits du Canard.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Front national Florian Philippot Jean-Marie Le Pen
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants