1 min de lecture François Fillon

Fillon : Hollande s'élève "solennellement contre toute mise en cause des magistrats"

Le président de la République a adressé un message direct à François Fillon et Marine Le Pen.

François Hollande, le 30 janvier 2017
François Hollande, le 30 janvier 2017 Crédit : CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
et AFP

Dans sa très attendue prise de parole de ce mercredi 1er mars, François Fillon a attaqué les juges d'instruction. "Que je ne sois pas un justiciable comme les autres, on le voit au simple choix de cette date du 15 mars, deux jours avant la clôture des parrainages, entièrement calculée pour m'empêcher d'être candidat à la présidentielle, et, au-delà, pour empêcher que la droite et le centre disposent d'un tel candidat", explique-t-il. Le candidat a ajouté : "Je leur dirai ma vérité, qui est la vérité"

Ces déclarations ont fait réagir François Hollande. Le président de la République s'est élevé "solennellement contre toute mise en cause des magistrats" dans le cadre de la campagne présidentielle, visant sans les nommer les candidats de la droite et de l'extrême droite, François Fillon et Marine Le Pen. 

Affaire Fillon

"Une candidature à l'élection présidentielle n'autorise pas à jeter la suspicion sur le travail des policiers et des juges, à créer un climat de défiance incompatible avec l'esprit de responsabilité et, pire encore, à lancer des accusations extrêmement graves contre la justice et plus largement nos institutions", a déclaré le chef de l'État dans un communiqué de l'Élysée.

Le ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas, a aussi pris la parole. Les juges d'instruction "conduisent leurs enquêtes en toute indépendance, de manière collégiale, dans le respect du contradictoire et de la présomption d’innocence. Il poursuit en ajoutant : "Je ne fais que redire une évidence. Nous sommes dans une République où les juges, les magistrats sont gardiens du droit, donc il ne peut pas y avoir plusieurs justices, il n'y a pas différentes catégories de justice, il y a la loi et son application".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Fillon Présidentielle 2017 François Hollande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants