1 min de lecture Sécurité

Férias de Béziers : l'État veut facturer la sécurité, Robert Ménard furieux

Le maire de Béziers, Robert Ménard, s'indigne que sa municipalité doive payer le service de sécurité des fêtes de la ville comme le souhaite l'État.

Robert Ménard, le 2 décembre 2015
Robert Ménard, le 2 décembre 2015 Crédit : PASCAL GUYOT / AFP
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin
Journaliste

La fête va coûter (plus) cher à Béziers. Le service de sécurité qui encadrait les férias de la ville devrait bientôt officier aux frais de la municipalité et non plus de l'État. Compte tenu du coût des dispositifs nécessaires pour faire face à la menace terroriste en France, ce dernier veut faire payer la municipalité. Le maire de Béziers, Robert Ménard, fait savoir sa colère auprès de France Bleu Hérault.

Pour leur 50e édition cette année, les férias de Béziers ouvrent ce vendredi 10 août et seront clôturées le 15 août. Elles devraient accueillir au moins 700.000 personnes durant ces cinq jours. Pour assurer leur sécurité, "plus de 500 agents sont mobilisés chaque jour", explique la radio publique. Mais personne ne semble vouloir payer.

"L’état veut remplir les caisses", s'agace Robert Ménard, qui estime sa municipalité "incapable de faire face à ces dépenses". "Il me semble normal que la présence de la  police, la gendarmerie et les CRS soit gratuite pour assurer la sécurité du public, poursuit l'édile. (...) Il faut m'expliquer comment on peut payer une note de sécurité de plus en plus importante."

Christian Pouget, le sous-préfet de Béziers, justifie ce changement de financement. "Il va falloir raisonner autrement et intégrer dans les budgets des festivités le coût de la sécurité. Les prestations des sociétés privées sont bien réglées par la ville, ajoute-t-il. Sur le Tour de France cycliste, la présence des forces de l'ordre est payante et ça ne pose de problème à personne. Alors pourquoi pas les férias."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sécurité Robert Ménard Béziers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants