2 min de lecture Prisons

Européennes : quand les prisonniers votent

Tous les vendredis, RTL raconte les coulisses d'une photo qui a fait l'actualité. Ce vendredi, le premier vote par correspondance dans les prisons françaises.

Simon_245 Le Son de l'Image Simon Buisson iTunes RSS
>
Le Son de l'Image du 24 mai 2019 Crédit Image : PHILIPPE LOPEZ - AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Simon Buisson
Simon Buisson

Pour la première fois, 5 184 détenus ont  donc eu la possibilité de voter par correspondance
à l'intérieur même des prisons françaises pour les élections européennes. Le scrutin s'est déroulé pour eux du lundi au mercredi dernier. 

Une journaliste de l'AFP, Anne Sophie Lasserre et un photographe de l'agence, Philippe Lopez ont pu suivre mercredi ce vote dans le bâtiment D2 de la prison de Fleury-Mérogis. 
"C'était dans le cadre d'une visite parlementaire. Le bureau de vote était dans une bibliothèque. Dans le milieu carcéral, on est dans la contrainte dans la contrainte définit le type de photo" raconte Philippe Lopez. 

Ici, pas d'isoloir... Dans un recoin de cette pièce aux murs bleus, certains détenus prennent les bulletin posés sur une table recouverte d'une nappe verte, d'autres penchés, signent la feuille d'émargement. 

Tous les prisonniers sont dans l'ombre, seul leur silhouette noire est visible de façon à ce qu'on ne les reconnaisse pas.

À lire aussi
Mister Boo sur Fort Boyard justice
"Fort Boyard" : Mister Boo condamné à un an de prison avec sursis

Un contre-jour rendu possible grâce aux fenêtres protégées par des barreaux qui laisse tout de même passer la lumière.

Philippe Lopez explique : "Ça c'est une technique utilisée pour respecter l'anonymat de la personne et ce qui permet de mettre en évidence les fenêtres et les barreaux pour mettre en relation l'intérieur, l'extérieur et représenter le vote qui est finalement une forme de liberté en prison". 

Vote à Fleury-Mérogis
Vote à Fleury-Mérogis Crédit : PHILIPPE LOPEZ - AFP

Car pour ces détenus, voter n'est pas un geste anodin. Dans le texte qui accompagnent les photos, ils racontent comment ce scrutin leur a permis de se sentir concernés et utiles.
Accomplir ce devoir citoyen, c'est l'occasion pour eux, de ne plus se sentir totalement en marge de la société. "Ils ne sont pas gênés par la présence de l'appareil photo. La plupart d'entre eux n'ont pas pris tous les bulletins donc ils avaient déjà pensé pour qui voter et ils avaient envie de le faire. Ce qui ressortait c'est que beaucoup ne votait pas à l'extérieur et que d'être en prison ça les poussait plus", témoigne Philippe Lopez. 

La participation était d'ailleurs très forte. 

Mercredi toutes les enveloppes contenant les bulletins ont été acheminées au ministère de la justice. Le dépouillement aura lieu dimanche soir. L'objectif est de pérenniser ce dispositif lors des prochains scrutins comme l'avait promis Emmanuel Macron. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Prisons Élections européennes Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797700968
Européennes : quand les prisonniers votent
Européennes : quand les prisonniers votent
Tous les vendredis, RTL raconte les coulisses d'une photo qui a fait l'actualité. Ce vendredi, le premier vote par correspondance dans les prisons françaises.
https://www.rtl.fr/actu/politique/europeennes-quand-les-prisonniers-votent-7797700968
2019-05-24 20:27:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/6FPqui8bWJE2wH9WqrOP8w/330v220-2/online/image/2019/0524/7797700992_vote-a-fleury-merogis.jpg