2 min de lecture Nicolas Dupont-Aignan

Europe : "Quand vous cassez l'espoir de la jeunesse, il ne faut pas s'étonner que ça pète", dit Nicolas Dupont-Aignan

REPLAY / INVITÉ RTL - Le président de Debout la France considère que les succès électoraux de Syriza et Podemos sont le signe qu'un changement peut s'opérer en Europe.

245_MARTICHOUX L'invité de RTL Elizabeth Martichoux iTunes RSS
>
Europe : "Quand vous cassez l'espoir de la jeunesse, il ne faut pas s'étonner que ça pète", dit Nicolas Dupont-Aignan Crédit Image : Paul Guyonnet / RTL.fr | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Jean-Michel Aphatie
Jean-Michel Aphatie
et Romain Renner

Le parti espagnol Podemos est aux portes du pouvoir dans les municipalités de Madrid et Barcelone, quelques mois après la victoire de Syriza en Grèce. Une situation qui n'étonne pas Nicolas Dupont-Aignan. "Quand vous cassez l'espoir d'une jeunesse, que vous la condamnez à être au chômage, il ne faut pas s'étonner que ça pète", assure-t-il.

J'aspire à une sortie intelligente de crise, qui ne passe ni par l'extrême gauche ni par l'extrême droite

Nicolas Dupont-Aignan
Partager la citation

S'il n'est pas un grand défenseur des partis d'extrême gauche, le président de Debout la France se réjouit que les choses bougent en Europe. "J'aspire à une sortie intelligente de crise, qui ne passe ni par l'extrême gauche ni par l'extrême droite, mais par des patriotes, explique-t-il (...). Je souhaite que l'on réoriente la façon de la construire qui n'entraîne aujourd'hui que chômage et haine entre les peuples".

Selon lui, "nous sommes écorchés par des gens illégitimes qui mènent des politiques contre-productives". Et de comparer les chiffres du chômage européen et américain : "En 2011, il y avait autant de chômage en zone euro qu'aux États-Unis.  Aujourd'hui, il y en a deux fois plus en Europe". Nicolas Dupont-Aignan loue le volontarisme des dirigeants américains. "Ils ne se couchent pas devant des technocrates, ils font preuve de protectionnisme et de libéralisme quand il le faut. Bref, ils sont dirigés", assure-t-il.

À lire aussi
Éric Zemmour à Bruxelles, le 6 janvier 2015 élections européennes
Européennes : Zemmour explique sur RTL son refus d'intégrer la liste RN

Il faut que les Grecs sortent de l'euro et retrouvent une monnaie plus faible

Nicolas Dupont-Aignan
Partager la citation

Le candidat à la présidentielle 2012 fustige également l'attitude de l'Allemagne, qui refuse d'effacer une partie de la dette grecque, alors que le pays dirigé par Alexis Tzipras menace de ne pas payer ses créanciers. "Les Allemands ont profité de la générosité des vainqueurs en 1945 (...) Il faut que les Grecs sortent de l'euro et retrouvent une monnaie plus faible. La Turquie a baissé sa monnaie et a retrouvé de la croissance. Je veux que les Grecs s'en sortent mais pas que le contribuable français paie", explique-t-il. Et de conclure : "On peut sortir de la crise. Il faut changer de gouvernement et de méthode".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nicolas Dupont-Aignan Union européenne Zone euro
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7778493580
Europe : "Quand vous cassez l'espoir de la jeunesse, il ne faut pas s'étonner que ça pète", dit Nicolas Dupont-Aignan
Europe : "Quand vous cassez l'espoir de la jeunesse, il ne faut pas s'étonner que ça pète", dit Nicolas Dupont-Aignan
REPLAY / INVITÉ RTL - Le président de Debout la France considère que les succès électoraux de Syriza et Podemos sont le signe qu'un changement peut s'opérer en Europe.
https://www.rtl.fr/actu/politique/europe-quand-vous-cassez-l-espoir-de-la-jeunesse-il-ne-faut-pas-s-etonner-que-ca-pete-dit-nicolas-dupont-aignan-7778493580
2015-05-26 08:20:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/FiSe9GOj3pXBK2Zn62LD9Q/330v220-2/online/image/2015/0526/7778493640_nicolas-dupont-aignan-invite-de-rtl-le-26-mai-2015.jpg