1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Éric Zemmour : "Les présidents de région traitent les préfets comme des valets"
1 min de lecture

Éric Zemmour : "Les présidents de région traitent les préfets comme des valets"

BILLET - La question régionale a marqué le week-end : en Espagne, avec le référendum pour l’indépendance de la Catalogne ; en France, avec les polémiques politiques virulentes entre les présidents de région et le gouvernement.

Eric Zemmour
Eric Zemmour
Éric Zemmour : "Les présidents de région traitent les préfets comme des valets"
00:03:15
Éric Zemmour : "Tous les présidents de région traitent les préfets comme des valets"
00:03:10
Éric Zemmour & Loïc Farge

"C'était il y a vingt ans encore. L'Espagne était donnée en modèle de démocratie, d'efficacité, de modernité", constate Éric Zemmour. "Les generalidad espagnoles, ces énormes régions avec leurs pouvoirs étendus, faisaient rêver les régions françaises", poursuit-il, assurant que "nos élites de gauche comme de droite, d'Alain Juppé à Martine Aubry, ne juraient que par elles". Et d'ajouter : "Avec sa réforme constitutionnelle qui a fait de la France une nation décentralisée, Jean-Pierre Raffarin, alors premier ministre, a mis le ver régionaliste dans le fruit national".

"Tous les présidents de région traitent les préfets comme des valets. Depuis le big bang de 1982, la décentralisation a provoqué une explosion des structures administratives et des dépenses", analyse le journaliste. "Au-delà des affaires de gros sous, l'exemple espagnol écrit notre avenir si nous ne rebroussons pas chemin", insiste-t-il. "Que dirons nous aux Catalans français, aux Corses, aux Bretons, quand la Catalogne espagnole sera devenue indépendante ?", interroge Éric Zemmour.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire