2 min de lecture MoDem

Enquête sur le MoDem : un témoignage accablant pour François Bayrou

Un assistant parlementaire européen affirme que le MoDem a bien mis en place un système d’emplois fictifs pour se financer.

François Bayrou et Marielle de Sarnez, le 21 juin 2017
François Bayrou et Marielle de Sarnez, le 21 juin 2017 Crédit : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
109117333772423871640
Geoffroy Lang

Le garde des Sceaux démissionnaire François Bayrou commençait tout juste à mettre en place sa défense quand un nouveau témoignage accablant sur les soupçons d’emplois fictifs au MoDem a été publié ce vendredi 23 juin. Un ancien assistant parlementaire européen a assuré auprès de France Info que les soupçons qui entourent le parti centriste étaient avérés.
 
Au cours des cinq années où il a exercé en tant qu'assistant parlementaire d’un eurodéputé UDF puis MoDem entre 2004 et 2009 (le MoDem ayant été créé en 2007, ndlr), ce témoin affirme avoir observé un système d’emploi fictif généralisé, destiné à soulager les finances du parti centriste. Les eurodéputés auraient donc rémunéré des assistants parlementaires qui travaillaient en réalité pour le parti de François Bayrou. Certains élus se seraient même plaints de ne pas pouvoir bénéficier du travail de leurs assistants. Mais le MoDem aurait menacé les réfractaires d’un retrait d’investiture pour couper court à toute rébellion, selon l’ex-assistant interrogé par France Info.

Il s'agissait bien d'emplois à temps partiel fictifs. François Bayrou ment quand il dit le contraire

Un ancien assistant parlementaire europée
Partager la citation

"Les parlementaires, conscients du risque juridique, réclamaient avec beaucoup de difficultés que l'assistant, de temps en temps, se manifeste, transmette une note sommaire sur un sujet ou une petite revue de presse, qui permettrait d'apporter une preuve qu'un travail a bien été effectué, au cas où il y aurait des contrôles", indique également l’ancien assistant parlementaire. Si ce dernier témoigne anonymement, il aurait indiqué qu’il serait prêt à parler à la justice.

Ce nouveau témoignage tombe au plus mauvais moment, puisque François Bayrou venait de lancer sa contre-offensive médiatique dans un long entretien accordé à Sud Ouest, au lendemain de sa démission. "Dans une période de mauvaise passe comme toutes les formations politiques en ont connu, vous recherchez à recaser un maximum de salariés, des gens de confiance. Il se trouve que les parlementaires européens recherchaient des assistants locaux. On leur a recommandé ces gens-là", se justifie le président du MoDem. Ces explications battues en brèche par le témoignage recueilli par France Info : "Il s'agissait bien d'emplois à temps partiel fictifs. François Bayrou ment quand il dit le contraire."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
MoDem Justice François Bayrou
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789077540
Enquête sur le MoDem : un témoignage accablant pour François Bayrou
Enquête sur le MoDem : un témoignage accablant pour François Bayrou
Un assistant parlementaire européen affirme que le MoDem a bien mis en place un système d’emplois fictifs pour se financer.
https://www.rtl.fr/actu/politique/enquete-sur-le-modem-un-nouveau-temoignage-accablant-pour-francois-bayrou-7789077540
2017-06-23 12:24:23
https://cdn-media.rtl.fr/cache/alhedm836o3BdG-PuZSYoA/330v220-2/online/image/2017/0621/7789050577_francois-bayrou-et-marielle-de-sarnez-le-25-juin-2017.jpg