1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Emmanuel Macron dément formellement être en possession d'un compte caché
1 min de lecture

Emmanuel Macron dément formellement être en possession d'un compte caché

Le candidat "En Marche !", qui a toujours refusé de révéler le détail de ses dépenses, a voulu tuer une rumeur de plus en plus relayée.

Emmanuel Macron a rencontré Christian Estrosi avant son meeting à Marseille samedi 1er avril 2017.
Emmanuel Macron a rencontré Christian Estrosi avant son meeting à Marseille samedi 1er avril 2017.
Emmanuel Macron dément formellement être en possession d'un compte caché
01:34
Vincent Derosier & Ludovic Galtier

Sur les réseaux sociaux, Emmanuel Macron fait l'objet d'attaques de toutes parts concernant son patrimoine. Leur origine provient de son passé de banquier d'affaires, qui lui a permis de gagner 3 millions d'euros. Une somme que le candidat "En Marche !" assume et dont il est fier. Il a d'ailleurs toujours refusé de détailler la façon dont il a dépensé l'argent gagné chez Rothschild. En revanche, le candidat n'accepte pas les rumeurs sur un éventuel compte caché qu'il posséderait dans un paradis fiscal. Ses détracteurs n'ont pas hésité, en effet, à relayer un faux article de Mediapart qui y fait référence.

Interrogé sur BFMTV lundi 17 avril, Emmanuel Macron a voulu tuer la rumeur. "Mes adversaires politiques ont décidé de propager des fausses nouvelles. Vous allez entendre dire que M. Macron a un compte caché dans un paradis fiscal, il a de l'argent caché à tel ou tel endroit. C'est totalement faux. J'ai toujours payé mes impôts en France et j'ai toujours eu tous mes comptes en France. Que l'on fasse courir des fausses rumeurs ou des fausses informations par le biais des boucles de mail ou le numérique est insupportable", a-t-il affirmé.


Depuis la publication de sa déclaration de patrimoine, Emmanuel macron est accusé d'avoir sous-évalué ses biens, ses revenus. Certaines rédactions ont reçu des coups de fils anonymes leur conseillant d'enquêter sur un héritage caché de son ancien mentor, le chef d'entreprise Henry Hermand. Il y a aussi ses e-mails envoyés massivement qui affirment qu'il est l'ami des Frères musulmans. L’ancien ministre va passer toute la dernière semaine de sa campagne à contrer ces rumeurs. D'autant que ses proches s'attendent à voir apparaître de faux documents sur les réseaux sociaux. Un de ses lieutenants redoute notamment de subir ce qu'il appelle "la semaine des poubelles".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/