1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Emmanuel Macron taclé pour son utilisation d'un jet ski pendant ses vacances à Brégançon
1 min de lecture

Emmanuel Macron taclé pour son utilisation d'un jet ski pendant ses vacances à Brégançon

Une sortie du président de la République en mer continue de faire beaucoup de vagues chez les écologistes notamment qui appellent à un sursaut.

Le fort de Brégançon en 2022
Le fort de Brégançon en 2022
Crédit : AFP
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

Le président de la République fait-il preuve d'exemplarité écologique pendant sa pause estivale au fort de Brégançon ? La presse people qui suit toujours de très près les loisirs des présidents de la République, a publié des photos du chef de l'État faisant du canoë au large du fort présidentiel. Mais Emmanuel Macron aurait usé d'un autre moyen de transport potentiellement plus polluant pour profiter de la fraîcheur des embruns : un jet ski. Brigitte Macron aurait, de son côté, utilisé un scooter sous-marin électrique.

C'est Voici qui rapportait le détail de ces sorties en mer. Photo à l'appui, le magazine s'est fait l'écho d'une sortie du chef de l'État en jet-ski, comme en 2020, tandis que Paris-Match a relayé une sortie en canoë du président.

Sur les réseaux sociaux, des écologistes ont exprimé leur indignation. "Ceci confirme cette impression persistante qu'il (Emmanuel Macron, ndlr) ne comprend pas le réchauffement climatique. Et aujourd'hui, il est criminel de ne pas le comprendre", a tweeté Sandrine Rousseau (EELV).

Une "diversion"

Même son de cloche du côté de Julien Bayou, toujours chez Europe-Écologie-Les Verts, qui ne goûte que très peu la stratégie de communication élyséenne : "C'est une ficelle un peu grosse de passer du jet-ski au canoë et de le présenter comme un effort de sobriété, c'est désarmant de nullité", a cinglé Julien Bayou. Le chef du parti écologiste a critiqué ce qu'il considère comme une "diversion" pour "faire oublier l'inaction" climatique du gouvernement. 

À lire aussi

L'Élysée, joint par l'AFP, s'est refusé à tout commentaire sur les deux séquences. 
"Quand est-ce qu'ils agissent ? Le Haut conseil pour le climat a appelé à un sursaut et lui il passe du jet-ski au canoë ?", s'est ému Julien Bayou. "L'enjeu n'est pas individuel, fermer l'eau du robinet pendant qu'on se brosse les dents ou changer les ampoules des ministères", a souligné Julien Bayou. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/