1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Emmanuel Macron : son porte-parole revient sur la soirée à La Rotonde

Emmanuel Macron : son porte-parole revient sur la soirée à La Rotonde

INVITÉ RTL - Christophe Castaner évoque le première victoire d'Emmanuel Macron au premier tour de la présidentielle, et revient sur la controverse née du dîner du candidat après l'annonce des résultats.

Christophe Castaner, porte-parole d'Emmanuel Macron
Christophe Castaner, porte-parole d'Emmanuel Macron
Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Le porte-parole d'Emmanuel Macron revient sur la soirée à La Rotonde
05:51
Emmanuel Macron : son porte-parole revient sur la soirée à La Rotonde
05:59

Il est arrivé en tête du premier tour. Dimanche 23 mars, Emmanuel Macron a obtenu 24,01 % des voix, qui le qualifient pour le second tour de l'élection présidentielle face à Marine Le Pen. Dès le lendemain,le candidat d'"En marche !" a reçu de nombreux soutiens, notamment celui du candidat malheureux Benoît Hamon et de François Hollande. Christophe Castaner, porte-parole d'Emmanuel Macron, est revenu sur les déclarations du président de la République au micro de RTL.

"Chacun sait que si François Fillon était au second tour, François Hollande aurait tenu le même discours, analyse-t-il. Il est constant sur cet engagement contre le Front national." Le porte-parole s'est alors exprimé sur les dernières déclaration de Marine Le Pen, pour qui le "vieux Front républicain tout pourri (...) essaye de se coaliser contre" le FN : "Je crois qu'il est important de faire la différence entre ses adversaires politiques d'un moment et ceux qui sont les ennemis des valeurs de la République. Ils veulent stigmatiser, opposer, lever des barrières entre celles et ceux qui font la France. (...) Ils ne sont pas des patriotes, ils sont des nationalistes", affirme Christophe Castaner. 

Le porte-parole est ensuite revenu sur les célébrations d'Emmanuel Macron à l'annonce du résultat, comparées par certains au Fouquet's de Nicolas Sarkozy en 2007 : "L'image telle qu'elle est apparue est mauvaise, et elle ne correspond pas du tout à la réalité, notamment celle d'un restaurant presque banal (la Rotonde, ndlr), une brasserie parisienne dans laquelle nous nous sommes retrouvés. Tout le monde a fait l'amalgame avec le Fouquet's de Nicolas Sarkozy. Ça n'avait rien à voir mais c’est l'image qui a été retenue. Il faut l'entendre."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/