1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Emmanuel Macron : pourquoi le chef de l'État se rend à Vichy
2 min de lecture

Emmanuel Macron : pourquoi le chef de l'État se rend à Vichy

Difficile d'y voir un hasard alors que le candidat à l'élection présidentielle Éric Zemmour a multiplié les sorties pour réhabiliter le bilan du maréchal Pétain. Pourtant, l'Élysée veut persuader du contraire.

Emmanuel Macron, le 7 décembre 2021
Emmanuel Macron, le 7 décembre 2021
Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
Emmanuel Macron : pourquoi le chef de l'Etat se rend à Vichy
01:06
William Galibert - édité par Marie-Pierre Haddad

Emmanuel Macron est attendu à Vichy ce mercredi 8 décembre. Un déplacement lourd en symboles dans cette ville qui a abrité le gouvernement collaborationniste du maréchal Pétain. Aucun président n'y avait fait un déplacement officiel depuis le général de Gaulle en 1959.

Difficile d'y voir un hasard alors que le candidat à l'élection présidentielle Éric Zemmour a multiplié les sorties pour réhabiliter le bilan du maréchal. Pourtant, l'Élysée voudrait nous persuader du contraire. On ne devrait y voir ni symbole, ni réponse à qui que ce soit.

Mais cet adversaire, dont Emmanuel Macron se refuse toujours à prononcer le nom, le poursuit maintenant jusque dans ses bains de foule. Il a été interrogé, le 7 décembre, par un habitant sur l'attitude et sur les mots d'Éric Zemmour. "Il faut prendre de la hauteur, mettre du calme. Notre pays a besoin d'ambition et de bienveillance", a répondu le président de la République. 

Sur France Bleu Pays d'Auvergne, le chef de l'État a répondu une fois de plus au candidat, toujours en prenant soin de ne pas prononcer son nom. "Vichy nous renvoie à une histoire. Cette histoire nous l'avons vécue, elle est écrite par les historiennes et historiens. Je pense que l'histoire, nous gagnons à la respecter, à l'apprendre, permettre aux historiennes et historiens sur la base de traces et de documents, de construire une vérité historiographique", a-t-il déclaré. Et d'ajouter : "Gardons-nous de la manipuler, de l'agiter, de la revoir"

À écouter aussi

À Vichy, Emmanuel Macron devrait se recueillir devant le monument en mémoire des déportés juifs et devant une autre stèle à la gloire des 80 parlementaires français qui ont refusé les pleins pouvoirs à Pétain, en juillet 1940. Une réponse silencieuse à Éric Zemmour, mais une réponse tout de même. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/