1 min de lecture Politique

Emmanuel Macron en "visite ministérielle" au Puy du Fou à la rencontre de Philippe de Villiers

Le ministre de l'Économie se rendra au Puy du Fou, vendredi 19 août. Une première pour un ministre en exercice d'un gouvernement socialiste.

Emmanuel Macron à la Mutualité à Paris, le 12 juillet 2016
Emmanuel Macron à la Mutualité à Paris, le 12 juillet 2016 Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
Clarisse Martin
Clarisse Martin
Journaliste

Emmanuel Macron ne s'arrête décidément pas. Pendant son "été de réflexion", il fait malgré tout parler de lui. Vendredi 19 août, il se rendra sur les terres de Philippe de Villiers, en Vendée, afin de visiter le parc fondé par l'homme politique, le Puy du Fou, selon l'hebdomadaire Valeurs Actuelles.

Une visite qui est inédite de la part d'un ministre appartenant à un gouvernement socialiste, depuis la création du parc historique en 1978. Mais que l'on ne se méprenne pas. Il s'agit d'un "déplacement à caractère ministériel", insiste-t-on dans l'entourage du locataire de Bercy, qui n'est pas là en tant que meneur d'En Marche. 

Pour prouver ses dires, Emmanuel Macron a prévu de rencontrer plusieurs entreprises de Charentes-Maritimes et de Vendée. Il rencontrera également des saisonniers du Puy du Fou. La visite d'Emmanuel Macron a de quoi surprendre, puisque le Puy du Fou est irrémédiablement relié au souverainiste Philippe de Villiers. Après son hommage appuyé à Jeanne d'Arc en mai à Orléans, le ministre de l'Économie n'en finit pas de surprendre. Une manière de brouiller les pistes, pour affirmer un "ni gauche, ni droite" ? Les paris sont ouverts.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique Philippe de Villiers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants