1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Élisabeth Borne est-elle favorable à une limitation à 110 km/h sur autoroute ?
2 min de lecture

Élisabeth Borne est-elle favorable à une limitation à 110 km/h sur autoroute ?

La nouvelle Première ministre Élisabeth Borne s'était dite favorable, en 2O20, "à titre personnel" à l'abaissement de la vitesse à 110 km/h sur l'autoroute. Une proposition qui pourrait être à nouveau étudiée.

Elisabeth Borne, Première ministre, lors de sa passation de pouvoirs le 16 mai 2022.
Elisabeth Borne, Première ministre, lors de sa passation de pouvoirs le 16 mai 2022.
Crédit : LUDOVIC MARIN / POOL / AFP
Lison Bourgeois

La vitesse des automobilistes va-t-elle de nouveau être règlementée ? La nouvelle Première ministre Élisabeth Borne, qui a été ministre chargée des Transports ainsi que ministre de la Transition écologique et solidaire, pourrait bien suivre l'exemple des 80km/h d'Édouard Philippe. Fortement apprécié par le gouvernement, son profil couteau suisse est sensible à la cause environnementale.

La Convention citoyenne pour le climat avait proposé de réduire la vitesse à 110 km/h sur autoroute afin de limiter les émissions de CO2. Si Emmanuel Macron avait écarté l’hypothèse, Élisabeth Borne s'était dite plutôt favorable "à titre personnel".

Invitée au micro de BFMTV en juin 2020, l'actuelle Première ministre détaillait alors ses propos : "Je pense que c'est important, sur des sujets comme cela, de vérifier qu'il y a bien une adhésion des Français et de ceux qui sont directement concernés".

Une mesure en faveur de l'environnement et de la sécurité routière

Lors des récents débats présidentiels, la question de l'abaissement de la vitesse de conduite sur l'autoroute a été de nouveau évoquée. Yannick Jadot, le candidat EELV, a d'ailleurs suggéré un passage à 120 km/h de la vitesse limite sur autoroute. Dans le même sens, le secrétaire national d'EELV expliquait que "cela réduirait très peu le temps de trajet, mais permettrait de réduire les émissions de CO2 et la pollution, sur France info en février 2022. 

À lire aussi

Selon l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (l'Ademe), réduire la vitesse de seulement 10 km/h sur autoroute permet déjà "d'économiser jusqu’à cinq litres de carburant [...] et près de 12 kg de CO2 sur 500 km ; soit une réduction de 12,5% des émissions de gaz à effet de serre."

Par ailleurs, l'argument de la sécurité routière est aussi avancé. En effet, selon la délégation à la sécurité et à la circulation routières, la vitesse est la première cause de mortalité routière en France. Une variation de la vitesse impliquerait donc aussi une variation significative du risque d'accidents mortels.

La rédaction vous recommande

Et l’association girondine TACA a relancé une pétition sur le thème.

En effet, alors que la Convention Citoyenne pour le Climat avait proposé la baisse de la limitation à 110 km/h sur les autoroutes, Elisabeth Borne avait affirmé au micro de BFM qu’elle était pour « à titre personnel ». 

À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.