2 min de lecture Élections régionales

Élections régionales : Xavier Bertrand réclame 7.000 euros à ses colistiers

La tête de liste Les Républicains en Nord-Pas-de-Calais-Picardie demande un gros chèque à ses colistiers en position éligible.

Xavier Bertrand, candidat Les Républicains aux régionales (archive)
Xavier Bertrand, candidat Les Républicains aux régionales (archive)
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

"S’il n’y a pas le chèque de 7.000 euros en face de votre signature, vous aurez beau être le roi de Chine, vous ne serez pas sur la liste", a expliqué le directeur de campagne de Xavier Bertrand, Gérald Darmanin lors d'une réunion en interne le mois dernier selon le journal La Voix du Nord. 

Cette exigence fâche au sein de la liste Les Républicains dans la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie. "Mettre un prix d’entrée, en soi ça ne me choque pas, mais 7.000 euros, c’est vraiment trop élevé", explique un militant des Jeunes Républicains du Nord au quotidien régional. "Avec ce principe, par exemple, on n’aura aucun jeune ou presque en position éligible", poursuit-il.

Gérald Darmanin explique que "le risque financier ne doit pas peser sur les seules épaules de Xavier Bertrand", qui a contracté un prêt personnel de 200.000 euros, sur un budget prévisionnel de campagne qui pourrait atteindre un million d'euros. Le maire de Tourcoing justifie la somme de 7.000 euros : "moins de trois mois d'indemnités d'élu régional".

À lire aussi
Alain Duhamel corse
Alain Duhamel : "La spécificité corse est une réalité et la violence corse est une calamité"

Des dons ou des prêts

Si le montant est fixe, il y a deux modalités. Les colistiers qui souhaitent un siège dans le prochain Conseil régional pourront faire un don ou un prêt à la campagne. Dans le deuxième cas, ils pourront être remboursés quand le parti aura lui-même été remboursé par l'État.

Tous les partis sollicitent la générosité de leurs colistiers et soutiens, mais rarement avec des seuils aussi élevés. Dans la même région, le PS a fait un appel aux dons pour compléter le prêt bancaire de 700.000 euros contracté par le tête de liste Pierre de Saintignon (sur 800.000 euros de budget prévu), mais sur la base du volontariat

Du côté du FN, les colistiers éligibles sont appelés à prêter pour financer la campagne de Marine Le Pen estimée à 800.000 euros. Mais "en fonction des moyens" et ils seront remboursés si les comptes sont validés un an plus tard. Les communistes espèrent des prêts "modiques mais nombreux" de la part de l'ensemble des soutien de Fabien Roussel. Chez les écologistes, Sandrine Rousseau espère 85.000 euros de prêts.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections régionales Les Républicains Parti socialiste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780423481
Élections régionales : Xavier Bertrand réclame 7.000 euros à ses colistiers
Élections régionales : Xavier Bertrand réclame 7.000 euros à ses colistiers
La tête de liste Les Républicains en Nord-Pas-de-Calais-Picardie demande un gros chèque à ses colistiers en position éligible.
https://www.rtl.fr/actu/politique/elections-regionales-en-nord-pas-de-calais-picardie-xavier-bertrand-reclame-7-000-euros-a-ses-colistiers-7780423481
2015-11-08 13:59:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/-FKM-rIQqXa43smZ_2W6pQ/330v220-2/online/image/2015/1108/7780423484_000-par8272405.jpg