1 min de lecture Élections régionales

Élections régionales 2015 en PACA : un candidat Les Républicains soupçonné dans une affaire d'emploi fictif

Conseiller régional et adjoint au maire de Marseille, Daniel Sperling est visé par une enquête pour le poste qu'il occupe dans l'administration des hôpitaux marseillais.

Daniel Sperling est candidat pour les élections régionales sur la liste de Renaud Muselier (LR) dans les Bouches-du-Rhône.
Daniel Sperling est candidat pour les élections régionales sur la liste de Renaud Muselier (LR) dans les Bouches-du-Rhône. Crédit : Capture site de campagne Les Républicains (DR)
Geoffroy Lang
Geoffroy Lang

On le surnommerait "le fantôme" du côté des hôpitaux marseillais. Daniel Sperling, conseiller régional en PACA et adjoint à la mairie de Marseille, est dans le collimateur de la justice pour le poste qu'il occuperait au sein de l'Assistance Publique et des Hôpitaux de Marseille (AP-HM). Une affaire embarrassante pour Les Républicains, Daniel Sperling étant également candidat pour les élections régionales dans les listes de Christian Estrosi en PACA.

L'élu, qui est également fonctionnaire au sein de l’administration régionale, a été détaché auprès de hôpitaux marseillais en 2007, "à sa demande", confirme le Conseil régional. Mais les doutes s'accumulent sur la mission qui a été confiée au bras droit de Jean-Claude Gaudin à Marseille, rapportent nos confrères de Médiapart (payant). Alors que l'Office central de lutte contre la corruption se penche sur le cas de Daniel Sperling, il ferait déjà l'objet d'une enquête préliminaire du parquet pour des soupçons d'emplois fictifs.

6.500€ net par mois

"Je travaillais dans le même service à cette époque et il n’avait rien, ni bureau, ni ligne téléphonique, ni ordinateur", raconte par exemple un ancien employé de l’AP-HM à Médiapart. Des responsables syndicaux affirment même avoir découvert l'existence de Daniel Sperling à la faveur de l'enquête actuelle.

Assigné à une mission "d'interface de l'AP-HM auprès du Conseil régional", le candidat Les Républicains aux régionales toucherait un salaire de 6.500€ net par mois, l’équivalent de la rémunération d'un directeur d'établissement. L'élu nie les soupçons d'emploi fictif qui pèsent sur lui et explique qu'il est souvent en déplacement et passe très régulièrement dans son bureau mais très tôt dans la journée. Ce qui expliquerait les interrogations de ces collègues.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections régionales Les Républicains Procès emplois fictifs
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants