1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. ÉDITO - Retraites : "Les prévisions font état d'un déficit significatif", selon François Lenglet
2 min de lecture

ÉDITO - Retraites : "Les prévisions font état d'un déficit significatif", selon François Lenglet

François Lenglet tord le coup à quelques idées reçues sur le système des retraites. Presque 15 millions de personnes bénéficient actuellement du régime général.

Retraites (image d'illustration)
Retraites (image d'illustration)
Crédit : Joël SAGET / AFP
ÉDITO - Retraites : "Les prévisions font état d'un déficit significatif", selon François Lenglet
00:03:22
LENGLET-CO - Retraites : "Les prévisions font état d'un déficit significatif", selon François Lenglet
00:03:22
François Lenglet - édité par Baptiste Marin

Passer en force ou trouver un compromis ? Emmanuel Macron réunit les chefs de la majorité dans la soirée du mercredi 28 septembre pour prendre un parti sur la réforme des retraites. La retraite concerne presque 15 millions de personnes aujourd'hui pour le régime général. Ce nombre est en hausse de 100.000 à 200.000 personnes chaque année. À ces 15 millions, il faut rajouter deux autres millions qui relèvent d'autres régimes. Les classes d’âges les plus nombreuses se situent entre 67 et 74 ans. Mais au 31 décembre dernier, il y avait 70 retraités de plus de 110 ans en France, et 55 de 51 ans. 

En moyenne, les retraités ont niveau de vie supérieur de 5% à celui des actifs, notamment grâce aux retraités récents. Ces derniers ont profité d'une carrière complète assurée avec une meilleure pension que celle de leurs prédécesseurs, en particulier les femmes. La pension moyenne en France est de 1.510 euros par mois.

Quelle situation financière pour le régime des retraites ?

En 2021, le régime des retraites est équilibré. Il le sera aussi en 2022. Mais les prévisions, sur les dix années à venir, font état d’un déficit significatif, plus ou moins important selon les hypothèses de croissance retenues. À partir de 2032, le régime serait déficitaire dans tous les cas de figures, à cause du vieillissement de la population, qui fait mécaniquement diminuer le nombre de cotisants et augmenter celui des pensionnés. 

Depuis 30 ans, la France a fait cinq réformes des retraites. En 1993, Edouard Balladur allongeait la durée de cotisation, tout comme François Fillon en 2002, qui étendait la disposition aux fonctionnaires. En 2008, Nicolas Sarkozy aménageait les régimes spéciaux, et en 2010, il retardait l’âge légal, le faisant passer de 60 à 62 ans. En 2013, Marisol Touraine allongeait la durée de cotisations pour les Français nés après 1973. 

"Une succession d'adaptations"

À écouter aussi

En clair, la réforme définitive n’existe pas. C’est une succession d’adaptations du système à l’évolution de la démographie. Cette succession n’a pas empêché la hausse continue du niveau de vie des retraités sur la période. Jusqu’à ces dernières années.

Cette situation va évoluer à cause de la sous-indexation des pensions par rapport à l'inflation. Elle va toucher en particulier ceux qui sont concernés par la retraite complémentaire, importante pour les salariés du privé. C’est l’autre réforme des retraites, silencieuse, qui frappe les pensionnés, et non les actifs.

Les opposants à l'allongement de la durée de carrière assurent qu'un retraité sur deux termine déjà sa carrière au chômage. Cet argument n'est qu'une partie de la vérité. La situation était pire auparavant. Le taux d’activité professionnelle des 55-64 ans est aujourd’hui de 56%. Il n’était que de 38% il y a vingt ans. Il a justement progressé sous l’effet des précédentes réformes, qui ont changé les mentalités et l’organisation des entreprises.  

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire