1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. ÉDITO - Comment faire pour faire vraiment de l'écologie ?
2 min de lecture

ÉDITO - Comment faire pour faire vraiment de l'écologie ?

Pour l'écologie, Emmanuel Macron n'a donné qu’une seule piste : un Premier ministre chargé de la planification écologique.

Emmanuel Macron, le 28 avril 2022
Emmanuel Macron, le 28 avril 2022
Crédit : CHRISTOPHE PETIT TESSON / POOL / AFP
ÉDITO - Comment faire pour faire vraiment de l'écologie ?
00:03:22
ÉDITO : comment faire pour faire vraiment de l'écologie ?
00:03:22
L'Edito Politique Olivier Bost
Olivier Bost - édité par William Vuillez

Emmanuel Macron a fait un serment samedi lors de son discours de réinvestiture, "le serment de léguer une planète plus vivable". Mais comment faire pour tenir cette promesse ? Comment se donner du courage ? Nous en sommes toujours là, l’urgence climatique est une évidence, l’écologie, il faut en faire, mais comment faire ? Voilà qui reste une grosse interrogation et Emmanuel Macron n’a donné qu’une seule piste : il veut nommer un Premier ministre qui sera chargé de la planification écologique, un terme repris à Jean-Luc Mélenchon, mais qui n’a surement dans l’esprit du Président, pas tout à fait la même signification.

À ce Premier ministre, Emmanuel Macron veut adjoindre deux ministres, l’un chargé de la transition sur l’énergie, l’autre de la transition écologique dans les territoires. Nous avons un début d’architecture, mais guère plus, parce que le plus dur reste largement à faire. En attendant que le quinquennat démarre vraiment, les suggestions ne manquent pas et elles sont parfois assez baroques.

L’ingénieur Jean-Marc Jancovici, l’inventeur du bilan carbone, propose une méthode originale. Dans une lettre ouverte, co-signée par des activistes du climat, il propose de former les ministres. L’écologie pour les Nuls en 20 heures chrono, sans aucune distraction. Selon leur raisonnement, ce n’est pas que les ministres manquent de courage ou de convictions, c’est qu’ils ne savent pas.

Création d'un "secrétariat général aux soutenabilités"

Jean-Marc Jancovici et ses amis veulent "éveiller les consciences". La démarche est quelque peu messianique et a des allures de totalitarisme vert. Pour tous ces gens-là, il y a une vérité scientifique et des réponses techniques, il faut juste les mettre en œuvre. L’écologie n’aurait pas de dimension politique, c’est le reproche que leur font les élus écolos qui eux savent comment c’est difficile d’embarquer vraiment tout le monde. La question n’est pas de savoir s’il faut agir, mais comment agir, pour ne pas avoir de bonnets rouges ou de "gilets jaunes" au bout de quelques mois. 

À écouter aussi

Parce que ça passera par des gros changements d’habitudes dans notre quotidien et par des restrictions. Parmi les idées, notons celle de France Stratégie, une institution chargée de faire de la prospective. Elle propose la création d'un "secrétariat général aux soutenabilités". L’idée là, serait de partager, de tester chaque décision auprès des Français, pour voir si c’est accepté ou acceptable. 

D’autres idées circulent. Pour en revenir à l’architecture du gouvernement, et si l’écologie était à Bercy, aux finances ? Puisque c’est une affaire de très gros sous, des centaines de milliards. Dans ceux qui y réfléchissent, qu’ils soient écolos ou pas, ils pensent aussi au poste pour eux. L’écologie bien ordonnée, c’est comme la charité, ça commence par soi-même.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/