1 min de lecture Économie

Croissance : le gouvernement abaisse sa prévision pour 2016

Le projet de loi de finances rectificative, qui sera présenté ce vendredi 18 novembre, prévoit une croissance du PIB de 1,4% pour 2016 contre 1,5% estimé auparavant.

Le ministère de l'Économie et des Finances, communément appelé "Bercy"
Le ministère de l'Économie et des Finances, communément appelé "Bercy" Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
Maxime Magnier et AFP

C'est un petit revers pour Bercy. Dans son projet de budget rectificatif, présenté en Conseil des ministres ce vendredi, le gouvernement a abaissé sa prévision de croissance pour 2016. Au lieu des 1,5% anticipés, Bercy doit désormais tabler sur une hausse du PIB de 1,4%, la faute à des résultats économiques moins bons qu'espérés au cours des derniers mois.

Selon le ministère des Finances, cette révision à la baisse "s'explique essentiellement par les chocs exceptionnels et temporaires subis" au printemps et à l'été, comme les grèves, les répercussions des attentats sur le tourisme et les mauvaises récoltes. L'objectif de 1,5% a été jugé inatteignable après le coup d'arrêt brutal de l'activité au deuxième trimestre (-0,1%) et la reprise plus faible que prévu au troisième trimestre (0,2%).

Si le nouveau chiffre de 1,4% est supérieur aux prévisions de l'OCDE, du FMI et de Bruxelles, qui misent, pour leur part, sur une hausse de 1,3%, le Haut conseil des finances publiques, organe indépendant chargé d'évaluer la crédibilité des prévisions budgétaires de Bercy, a de fait jugé "atteignable" le nouvel objectif de croissance du gouvernement.

Concernant le déficit public, que le gouvernement vise à ramener à 3,3% du PIB en 2016, le Haut conseil des finances publiques a jugé l'objectif "réaliste". Toutefois, l'organisme a prévenu que le maintien dans les clous de la trajectoire de finances publiques reste "conditionné à une stricte gestion des dépenses en fin d'année".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Croissance Bercy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants