1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Didier Deschamps va aussi rencontrer François Hollande
1 min de lecture

Didier Deschamps va aussi rencontrer François Hollande

Info RTL INFO RTL - Le sélectionneur de l'équipe de France était ce 4 novembre avec le président de la Fédération française de football pour rencontrer le chef de l'État.

Didier Deschamps et François Hollande, au Stade de France le 26 mars 2015
Didier Deschamps et François Hollande, au Stade de France le 26 mars 2015
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Didier Deschamps va aussi rencontrer François Hollande
00:00:51
Jérôme Millagou & La rédaction numérique de RTL

Opération déminage pour François Hollande. Selon nos informations, Didier Deschamps va également participer à la rencontre qui doit se tenir ce vendredi 4 novembre au matin entre le chef de l'État et Noël Le Graët, président de la Fédération française de football. Au menu des discussions, des histoires de cerveaux, mais surtout des gros sous.

Pendant une petite heure, les trois hommes entendent dissiper assez vite le malentendu sur la fameuse "musculation du cerveau" évoquée par François Hollande dans le livre Un président ne devrait pas dire ça qui a fait couler tant d'encre. La phrase avait fait scandale dans le monde du football, poussant de nombreux joueurs mais aussi dirigeants à s'émouvoir.

L'arrangement "ignoble" des droits TV

L'échange devrait surtout se porter sur un sujet plus épineux : celui des droits TV et l'arrangement entre l'État et le Qatar. C'est une nouvelle fois dans ce livre de confidences que François Hollande a révélé avoir fait pression sur l'émirat pour que la chaîne beIN Sports, aux capitaux qataris, ne coule pas Canal+ dans la compétition pour la diffusion de la Ligue 1. L'affaire a fait bondir la Ligue de football professionnel, qui envisage de porter plainte car elle estime avoir perdu des dizaines de millions d'euros.

"C'est une affaire d'État. On parle d'un milliard et demi qui aurait été subtilisé aux clubs de foot. Donc ça suffit. Il faut absolument que [l'Autorité] de la concurrence s'auto-saisisse de cet ignoble arrangement", a commenté le président lyonnais Jean-Michel Aulas au micro de RTL. 

Noël Le Graët se serait bien passé de cette levée de boucliers. D'autant que cela intervient à une semaine pile avant sa réunion avec les présidents de Ligue 1 au Stade de France pour leur dire s'il va solliciter un nouveau mandat à la tête de l'instance dirigeante du football français.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire