2 min de lecture Élections départementales

Élections départementales 2015 : comprendre l'élection des 22 et 29 mars

ÉCLAIRAGE - Les élections départementales, qui auront lieu en mars prochain, introduisent une nouvelle carte cantonale de France et le principe de parité totale.

Des bulletins de vote (illustration)
Des bulletins de vote (illustration) Crédit : AFP
Romain Renner
Romain Renner
Journaliste RTL

Les élections départementales approchent. Le premier rendez-vous électoral de l'année 2015 se tiendra les 22 et 29 mars prochains. Ce scrutin remplace les élections cantonales, en vertu de la loi du 17 mai 2013, et marque la fin des conseils et conseillers généraux, désormais nommés conseils et conseillers départementaux.

Les candidats avaient une semaine pour se déclarer, entre le 9 et le 16 février. La liste a été bouclée lundi à 16 heures. Elle a été publiée ce mardi 17 février sur le site du ministère de l'Intérieur. Elle peut être amenée à évoluer selon les dernières candidatures en cours de vérification par les préfectures.

2.054 cantons, 4.108 élus

Les élections départementales inaugureront également la nouvelle carte cantonale de France, qui a fait l'objet d'une révision visant à réduire le nombre de conseillers. Ce seront donc 2.054 cantons (4.108 élus) qui seront concernés par ces élections.

La composition des nouveaux conseils départementaux sera par ailleurs totalement paritaire, les électeurs devant élire un ticket obligatoirement composé d'un homme et d'une femme. Le conseil départemental sera désormais renouvelé tous les six ans et devra élire son président.

Les élections n'auront pas lieu partout

À lire aussi
Jacques Bompard, maire extrême-droite de la ville d'Orange (Vaucluse) extrême droite
Orange : deux partis d'extrême droite au second tour

Paris, qui est à la fois une commune et un département, n'organisera pas d'élections départementales. La Martinique et la Guyane ne participeront pas non plus à ce scrutin. Les élections à leur assemblée auront lieu en décembre, en raison de la mise en place des collectivités uniques, en même temps que les régionales.

Le territoire de la métropole de Lyon n'est pas non plus concerné par le scrutin à venir. Les conseillers communautaires sont devenus les conseillers de la métropole au 1er janvier 2015 et conserveront les compétences départementales.

Le mode de scrutin

Les élections départementales sont un scrutin binominal mixte majoritaire à deux tours. Un binôme peut être élu dès le premier tour s'il obtient 50% des voix et un nombre de suffrages égal au quart des électeurs inscrits. Ne peuvent se présenter au second tour que les tickets ayant obtenu au moins 12,5% des voix des électeurs inscrits, lors du premier tour.

Les compétences du département

Selon la loi du 27 janvier 2014, le conseil départemental est le "chef de file" en matière d'aides sociales, d'autonomie des personnes et de solidarité des territoires. Son domaine de compétence s'étend à l'enfance, les personnes handicapées, les personnes âgées, les prestations légales d'aide sociale et la contribution à la résorption de la précarité énergétique.

Il s'occupe également des collèges, de l'équipement rural, des ports maritimes de pêche, de la voirie en extension. Le département dispose d'un ensemble de compétences culturelles et peut aider directement ou indirectement au développement économique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections départementales Départements Parité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants