2 min de lecture Emmanuel Macron

Démission d'Emmanuel Macron : "Le dernier coup de poignard du quinquennat", selon Alba Ventura

ÉDITO - Le départ du gouvernement du jeune ministre de l'Économie reste un terrible désaveu pour François Hollande.

Alba Ventura L'Edito politique Alba Ventura
>
Démission d'Emmanuel Macron : "Le dernier coup de poignard du quinquennat", selon Alba Ventura Crédit Image : SIPA | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Alba Ventura
Alba Ventura et Loïc Farge

Emmanuel Macron a donc décidé de quitter le gouvernement. C'était une démission aux petits oignons, un lancement de campagne calculé au millimètre. Cela a commencé mardi 30 août au matin par l'annonce d'un départ imminent dans le journal Les Échos. Rendez-vous ensuite en début d'après-midi avec le Président. Conférence de presse à Bercy en début de soirée. Et enfin le Journal de 20 Heures. Avec un traitement hors normes sur TF1 : une demi-heure de journal télévisé consacré à Macron. On ne croit pas avoir vu pareil lancement de campagne pour quelqu'un qui n'est pas candidat. Qu'est-ce que ce sera le jour où il le sera : un feu d'artifice à la tour Eiffel ? C'est quand même fort pour un jeune homme qui, il y a quatre ans, n'était encore que banquier d'affaires chez Rothschild, et il y a un peu plus de deux ans qu'un obscur conseiller.
Emmanuel Macron a été convaincant sur sa volonté de changer le système. Il l'a toujours dit. Lors d'un déjeuner à Bercy, il y a un an et demi en pleine loi Macron, il expliquait qu'"on" l'avait empêché de faire tout ce qu'il voulait et qu'il reviendrait en "saison 2". Dans la "saison 2", il disait vouloir s'attaquer au statut de la Fonction publique. Inutile de dire que pour un François Hollande qui voyait fondre au soleil ses électeurs, s'attaquer aux fonctionnaires n'était pas vraiment dans ses plans.

La démission d'Emmanuel Macron signera quand même une série d'erreurs de casting

Alba Ventura
Partager la citation

À l'époque Macron, disait : "Être ministre, ce n'était pas mon plan initial. Mais maintenant que j'y suis, j'ai bien l'intention d'aller jusqu'au bout". Il a bien l'intention aussi de surfer sur le fait que les Français ne veulent plus revoir les mêmes. Son problème, c'est qu'il lui faudra des soutiens, des troupes. La présidentielle c'est la rencontre d'un homme avec le peuple. Est-ce que le pays est prêt à l'écouter ?

En tout cas, il n'est pas du genre à attendre son tour. C'est un intrus en politique, il n'a pas les codes. Il a été habitué à avoir tout très vite. Il pense qu'il peut tout se permettre, y compris crucifier celui qui l'a fait prince : François Hollande.

À lire aussi
Jean-Luc Mélenchon, à Marseille le 25 août 2018 Migrants
Les actualités de 7h30 - Mélenchon attaque Macron sur l'Aquarius

C'est clairement un manque de loyauté vis-à-vis du Président, mais encouragé par le manque d'autorité d'un François Hollande incapable de mettre fin aux provocations et aux libertés de ses ministres. Cette démission signera quand même une série d'erreurs de casting. La plupart des personnalités que le Président a promues veulent sa peau aujourd'hui. On peut dire que François Hollande aura été un très mauvais manager.

Cette démission, c'est le dernier coup de poignard du quinquennat. Elle est pire que celle d'Arnaud Montebourg qui y était allé à la sulfateuse. Emmanuel Macron ne se fatigue même pas. Il se contente de dire qu'il part, parce qu'il "a vu les limites du système". Pour ne pas dire qu'il a surtout vu les limites de François Hollande.

Le carnet du jour

03/20 à Leonardo DiCaprio qui ne participera pas à la campagne financière d'Hillary Clinton. L'acteur a été entendu par le FBI qui s'interroge sur ses liens supposés avec des financiers véreux de Malaisie qui l'auraient aidé à boucler son film Le loup de Wall Street.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emmanuel Macron Gouvernement La République En Marche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784672304
Démission d'Emmanuel Macron : "Le dernier coup de poignard du quinquennat", selon Alba Ventura
Démission d'Emmanuel Macron : "Le dernier coup de poignard du quinquennat", selon Alba Ventura
ÉDITO - Le départ du gouvernement du jeune ministre de l'Économie reste un terrible désaveu pour François Hollande.
https://www.rtl.fr/actu/politique/demission-d-emmanuel-macron-le-dernier-coup-de-poignard-du-quinquennat-selon-alba-ventura-7784672304
2016-08-31 09:02:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/L8AoZ2aCKkyCs7-qJ1HPGw/330v220-2/online/image/2016/0831/7784672976_apres-des-mois-de-rumeurs-de-depart-de-declarations-provocatrices-et-le-lancement-de-son-mouvement-politique-au-printemps-le-ministre-de-l-economie-emmanuel-macron-a-presente-sa-demission-le-30-juin-2016.jpg