1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Déconfinement : une pétition d'élus pour la réouverture du Puy du Fou
2 min de lecture

Déconfinement : une pétition d'élus pour la réouverture du Puy du Fou

VU DANS LA PRESSE - Véronique Besse, maire et présidente de la communauté de communes du Pays des Herbiers, a lancé une pétition en ligne pour permettre la réouverture du célèbre parc vendéen.

Une célébration, le 20 mars 2016, au Puy du Fou.
Une célébration, le 20 mars 2016, au Puy du Fou.
Crédit : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Capucine Trollion
Capucine Trollion

Il faut sauver le Puy du Fou. Depuis le 12 mai 2020, une pétition est en ligne pour permettre la réouverture du célèbre parc vendéen qui permet une immersion au temps des troubadours, chevaliers et gentes dames, grâce à des milliers de bénévoles.

Véronique Besse, maire et présidente de la communauté de communes du Pays des Herbiers, est à l'origine de cette pétition, qui a déjà récolté plus de 5.000 signatures depuis sa mise en ligne. Comme le rapporte le média Ouest France, Véronique Besse a lancé cette pétition, avec le soutien de d’Yves Auvinet, président du département de la Vendée , Christelle Morançais, président de la Région Pays-de-la-Loire et 8 autres parlementaires vendéens. Cette dernière explique qu'elle a interpellé "plusieurs fois" Bruno Le Maire au sujet de la réouverture du Puy du Fou.

Dans la pétition adressée à Emmanuel Macron, les élus expliquent les raisons qui peuvent permettre au parc de rouvrir : "les équipes du Puy du Fou sont des professionnels de la sécurité et des flux", ce qui permettrait ainsi une reprise en toute sécurité pour les visiteurs. 
En deuxième raison, ils rappellent que "le Puy du Fou est indispensable à la relance économique régionale" avec "2.500 emplois directs et 4.500 emplois indirects". Enfin, "le Puy du Fou est un fleuron national récompensé à de nombreuses reprises, nationalement mais également à l’international."

Une réouverture le 2 juin ?

En début de semaine, Nicolas de Villiers, le président du Puy du Fou, confiait au média 20 Minutes qu'il espérait une réouverture du Parc pour "le 2 juin" : "Nous savons que cette saison ne sera pas en demi-teinte mais très sinistrée, car nous n’aurons pas notre clientèle étrangère. La limitation de déplacements des Français peut impacter gravement notre activité. En rouvrant début juin, c’est une façon de débuter avec deux mois de retard certes, mais de façon progressive. Nous accusons déjà une perte financière très importante, évaluée à 50 millions d’euros."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/