1 min de lecture Corse

Corse : "La question de l'indépendance viendra en son temps", selon Jean-Guy Talamoni

REPLAY / INVITÉ RTL - Le président de l'Assemblée corse a fait polémique avec un discours, prononcé en langue corse, où il revendiquait notamment l'indépendance de l'Île de Beauté.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Corse : "La question de l'indépendance viendra en son temps", selon Jean-Guy Talamoni Crédit Image : PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP | Crédit Média : Olivier Mazerolle | Durée : | Date : La page de l'émission
Mazerolle-795x530
Olivier Mazerolle et Claire Gaveau

"La question de l'indépendance viendra en son temps". Si la Corse s'est tournée vers les indépendantistes et les nationalistes lors des dernières élections, l'indépendance est encore loin même si Jean-Guy Talamoni, président de l'Assemblée corse a évoqué "une nation". "Dimanche, en votant pour les nationalistes, le peuple corse a dit que la Corse n’était pas un morceau d’un autre pays mais une nation, avec sa langue, sa culture, sa tradition politique, sa manière d’être au monde", a-t-il déclaré après les élections régionales remportées par Gilles Simeoni.

Et si la liste nationaliste est arrivée en tête avec 35% des voix au second tour, l'indépendantiste Jean-Guy Talamoni assure que ce score serait encore plus élevé aujourd'hui. "Les Corses, y compris ce qui ne sont pas nationalistes, n'ont pas accepté qu'on remette en cause leur vote", glisse-t-il assurant que l'île de Beauté pouvait être viable économiquement. "Elle a été appauvrie avec les politiques qui ont été menées mais nous nous attelons dorénavant à provoquer un développement économique de la Corse. Il faut faire en sorte que les Corses puissent s'enrichir, y compris sur le plan matériel", détaille-t-il. 

Et s'il assure que l'indépendance n'est pas à l'ordre du jour actuellement, il déclare cependant "être au travail". "Les Corses sont extrêmement heureux de ce qui s'est passé, aujourd'hui, notre loyauté nous la devons à la Corse", affirme-t-il rejetant au passage toute "posture politicienne" de la part de la métropole. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Corse Nationalisme Indépendance
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants