1 min de lecture Assemblée nationale

Coronavirus : vers une régularisation des sans-papiers ?

Des députés de gauche souhaitent reprendre l'exemple du Portugal qui a donné aux sans-papiers "les mêmes droits" pour l'accès aux soins et aux aides financières que les citoyens portugais.

La députée REM Sonia Krimi à l'Assemblée nationale en février 2018
La députée REM Sonia Krimi à l'Assemblée nationale en février 2018 Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
et AFP

Des députés de plusieurs groupes politiques, dont Olivier Faure (PS), Fabien Roussel (PCF) ou Sonia Krimi (LaREM) se sont associés, ce jeudi 2 avril, à un appel lancé par François-Michel Lambert (Libertés et Territoires) visant à régulariser les sans-papiers pendant la pandémie.

"Nous demandons solennellement au gouvernement français de prendre les mêmes mesures que le gouvernement portugais" qui a décidé ces derniers jours de régulariser les sans-papiers pendant la durée de l'état d'urgence décrété pour freiner la pandémie de coronavirus, écrivent les signataires de cet appel. 

Ils estiment que la mesure prise par le Portugal qui donne aux sans-papiers "les mêmes droits" pour l'accès aux soins et aux aides financières que les citoyens portugais est "une mesure de salubrité publique qui protège tous les habitants". Mettant en avant "la situation dramatique des sans-papiers et des sans-abris", ils ajoutent que la crise sanitaire "rend encore plus cruciale la prise en compte de ce problème qui n'a que trop duré".

Parmi la vingtaine de signataires figurent également l'insoumis Loïc Prud'homme, la communiste Marie-George Buffet ou encore les ex-LaREM Jean-Michel Clément et Sandrine Josso. Après la décision du Portugal, le député LaREM de l'aile gauche Aurélien Taché avait de son côté estimé sur Twitter, qu'"être solidaire, c'est protéger l'ensemble des personnes sur son territoire". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Assemblée nationale Coronavirus Sans-papiers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants