1 min de lecture Politique

Coronavirus : Peltier propose de supprimer jusqu'à 5 RTT pour financer santé et agriculture

Guillaume Peltier, numéro 2 des Républicains, suggère de supprimer jusqu'à 5 jours de RTT pour financer santé et agriculture.

Guillaume Peltier, député LR en janvier 2020
Guillaume Peltier, député LR en janvier 2020 Crédit : GUILLAUME SOUVANT / AFP
William Vuillez
William Vuillez
et AFP

En cette période de crise sanitaire, Guillaume Peltier, député et numéro 2 des Républicains, a proposé ce dimanche, de supprimer jusqu'à 5 jours de RTT tout en augmentant les salaires, afin de financer santé et agriculture dans la "reconstruction" post-épidémie de coronavirus.

Dans un entretien accordé au JDD, le député LR considère que "nous devons soutenir la France du travail" et "le patriotisme économique est la clé de la reconstruction", considère le député du Loir-et-Cher, qui défend une ligne populaire et sociale. "Pourquoi ne pas sanctuariser la santé et l'agriculture avec un budget dédié, financé par le don de jours de RTT ? Après la canicule de 2003, les Français ont offert une journée au titre de la solidarité nationale", avance-t-il.

Selon Guillaume Peltier, "contribuer à l'effort national, en supprimant jusqu'à cinq jours de RTT, c'est poser la question légitime du temps de travail. Mais à la condition d'augmenter les salaires". Il propose notamment de "permettre aux entreprises d'accorder jusqu'à 5.000 euros de prime totalement défiscalisée et désocialisée, avec une priorité pour tous ces héros du quotidien, les milieux de cordée qui sont en première ligne" dans la lutte contre le coronavirus.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique Guillaume Peltier Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants