2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : Muriel Pénicaud invite les entreprises à relancer leur activité

INVITEE RTL - La ministre du Travail Muriel Pénicaud encourage les chefs d'entreprise à mettre en place les conditions de sécurité permettant le retour au travail de leurs salariés.

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Muriel Pénicaud était l'invitée de RTL du 20 avril 2020 Crédit Image : Martin BUREAU / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Un mois après le début du confinement, le gouvernement veut faciliter la reprise de l'activité économique. Invitée de RTL ce lundi 20 avril, la ministre du Travail Muriel Pénicaud a encouragé les entreprises à mettre en place les conditions de sécurité permettant le retour au travail de leurs salariés. "Le but, c'est de pouvoir retravailler en étant protégé, pour les salariés, et en étant sûr, pour le chef d'entreprise, qu'il peut les faire travailler de façon protégée", a indiqué la ministre. 

Les dirigeants d'entreprises sont invités pour cela à "discuter avec les syndicats et les salariés" et à mettre en place, "s'ils le peuvent et s'ils retrouvent des marchés", les guides de bonnes pratiques sectoriels publiés par le gouvernement récemment. "On en a fait 31 en un mois, avec les partenaires sociaux et les experts, permettent de dire à un chef d'entreprise qu'il respecte son obligation de sécurité des salariés et aux salariés d'aller travailler en sécurité si ces protections sont mises en place", souligne la ministre.

Pour faciliter la reprise, le gouvernement se refuse à interdire les licenciements, car "des entreprises vont sortir de la crise exsangue", mais il entend en revanche prolonger le dispositif du chômage partiel, auquel ont recours aujourd'hui plus de 785.000 entreprises et 9,6 millions de salariés dans le pays. "On ne sera pas dans le tout ou rien", promet Muriel Pénicaud. "Si un chef d'entreprise qui a 100 salariés retrouve une activité qui lui permet de rappeler 20 salariés,à  ce moment-là, on continuera le chômage partiel sur les 80 salariés. Cela pourra être dégressif, en fonction de l'activité".

Muriel Pénicaud a par ailleurs précisé que le gouvernement est très attentif à la situation des entreprises du secteur de la restauration qui ne pourront pas rouvrir avant un moment. "Dans le cas du plan de déconfinement, notamment avec Bruno Le Maire et le Premier ministre, on travaille sur un plan particulier pour les cafés et restaurants, qui n'ont pas le droit de travailler. Il faudra les aider spécifiquement, bien sûr".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Travail Muriel Pénicaud
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants