3 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : Macron et Bachelot face à la souffrance du monde de la culture

ÉCLAIRAGE - La ministre de la Culture a évoqué une possible reprise de l'activité dans les musées, sous certaines conditions. Une réponse à l'intensification de la pression sur les épaules de l'exécutif par le secteur culturel.

Roselyne Bachelot et Emmanuel Macron, le 11 novembre 2020
Roselyne Bachelot et Emmanuel Macron, le 11 novembre 2020 Crédit : Ludovic MARIN / AFP / POOL
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

À l'heure où une partie des Français se fait vacciner contre le coronavirus, le monde de la culture alerte sur l'état du secteur et espère une réouverture prochaine des musées, cinémas et théâtres. C'est le sens du message de l'acteur Pierre Niney qui a interpellé sur Twitter Emmanuel Macron et Roselyne Bachelot

"100 jours sans aucun musée. Mais avec tous les lieux de cultes. 100 jours sans aucun cinéma. Mais avec tous les grands magasins. 100 jours sans aucun théâtre. Mais avec tous les avions où l’on mange en même temps. 100 jours d’incompréhension...", a-t-il écrit le 7 février.

Face à l'incompréhension qui domine, Roselyne Bachelot a indiqué que les musées pourraient rouvrir si "une décrue" à la fois des contaminations et de la pression dans les hôpitaux était observée. Sur BFMTV, la ministre de la Culture a souhaité envoyer un message fort au secteur qu'elle représente : "Les musées et les monuments seront les premiers convoqués à la réouverture"

Une réouverture des musées à Perpignan

Alors que le gouvernement avance avec une extrême prudence dans la gestion de la crise sanitaire du coronavirus et de ses variants, François Bayrou milite pour la réouverture des musées. Sur RTL, le haut-commissaire au Plan a insisté sur le fait que toute la "prudence nécessaire" devait être de mise, notamment "à l'entrée, en vérifiant que les deux mètres entre les visiteurs sont respectés".

À lire aussi
Coronavirus France
Coronavirus : Castex dévoile le protocole sanitaire dans les écoles

L'infectiologue Éric Caumes pourrait aussi avoir entrouvert une porte sur le futur, sur BFMTV. Il a ainsi plaidé en faveur de la réouverture des lieux culturels et sportifs, qu'ils estiment "sinistrés" par la crise. D'après lui, il est temps d'opérer cette reprise d'activité car les Français "tombent dans la sinistrose"

>
6. Culture, sans relance l'état d'urgence continue Crédit Image : RTL Originals | Crédit Média : RTL Originals | Durée : | Date :

Ces déclarations viennent renforcer la fronde des musées qui multiplient les pétitions et autres propositions auprès du ministère de la Culture et d'Emmanuel Macron. À défaut de pouvoir rouvrir entièrement, les musées et aussi les directeurs des principales revues d'art françaises demandent une réouverture partielle. "Pour une heure, un jour, une semaine ou un mois, laissez-nous entrouvrir nos portes, même si nous devions les refermer en cas de nouveau confinement !", ont déclaré une centaine de directeurs et présidents de centres d'art. 

La question de la réouverture des musées prend indéniablement un tournant, économique et culturel, mais surtout politique. À Perpignan, le maire RN de Perpignan Louis Aliot a annoncé la réouverture de quatre musées municipaux à partir du 9 février. Et cela sans attendre une éventuelle annonce du gouvernement concernant ces lieux fermés depuis fin octobre. 

Qu'en est-il des cinémas ?

"La culture est essentielle à la vie des Perpignanais comme de tous les Français, il est grand temps de rouvrir les lieux culturels, certains le disent, nous le faisons. On expérimente la réouverture des lieux culturels sur nos musées", a-t-il déclaré à l'AFP. Tout en précisant que cette réouverture se fera "dans le respect des règles sanitaires nécessaires" et gratuitement pendant le 1er mois. 

Reste encore la question des cinémas. Si la réouverture des musées est demandée par plusieurs acteurs du monde politique et scientifique, celle des cinémas pose encore de multiples questions. François Bayrou expliquait qu'"en raison de la proximité, les cinémas réouvriront dès l'instant que l'on avancera sur la vaccination". Roselyne Bachelot a quant à elle douché tous les espoirs : "Nous n'en sommes pas là sur les salles de cinéma et de spectacles".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Roselyne Bachelot Coronavirus France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants