1 min de lecture Solidarité

Coronavirus : des élus locaux demandent un revenu universel de base face à la crise

Dans une tribune, dix-neuf présidents de départements socialistes demandent l'instauration d'un revenu de base universel pour limiter les impacts de la crise sanitaire sur les plus précaires.

>
Revenu de base universel Crédit Image : Thomas SAMSON / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
Thomas Dullin édité par Marie Zafimehy

Ils insistent : il y a urgence. Dans un tribune publiée dans Le Journal du Dimanche, dix-neuf présidents de départements socialistes réclament l’instauration d’un revenu de base universel. L'objectif : protéger les plus vulnérables, en cette période de crise sanitaire.

"Comme l'a justement dit le président de la République le 12 mars dernier, des décisions de rupture sont aujourd'hui nécessaires. Cette solution solidaire changera le référentiel des solidarités humaines pour redonner aux Françaises et aux Français confiance en un système créé pour leur apporter, à la fois, la sécurité de l'existence et les outils de leur autonomie", écrivent les élus locaux dans leur texte publié dimanche 12 avril.

Parmi eux, Stéphane Troussel, président du département de Seine-Saint-Denis. "Avec cette crise sanitaire, on court le risque d’une vraie crise sociale pour toute une partie de la population qui voit actuellement ses revenus s’effondrer", explique-t-il au micro de RTL. 
Par exemple, "des populations qui vivent de petits boulots qui ne sont pas concernées par le chômage partiel".

Ce revenu de base "automatique" et "inconditionnel" s’élargirait "à d’autres catégories de population que le RSA actuel" et "pourrait être une des réponses pour éviter cette crise sociale", insiste-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Solidarité Coronavirus Confinement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants