1 min de lecture Chômage

Contrôle des chômeurs : "Un durcissement de sanctions inutile", selon Force ouvrière

INVITÉ RTL - Le secrétaire général de Force ouvrière, Yves Veyrier craint que Pôle emploi devienne une "agence de contrôle de l'attitude des chômeurs".

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Contrôle des chômeurs : "Un durcissement de sanctions inutile", selon Force ouvrière Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi et Marie-Pierre Haddad

Un durcissement des sanctions contre les chômeurs qui manqueraient à leurs obligations, plus important qu'annoncé par le gouvernement, a fait bondir les syndicats. Le renforcement du contrôle des chômeurs, prévu par le candidat Macron pendant la campagne électorale, est présenté depuis le début comme la contrepartie d'une ouverture plus grande du régime d'assurance-chômage à des démissionnaires et à des indépendants.  

Le secrétaire général de Force ouvrière, Yves Veyrier, y voit "un durcissement de sanctions qui est inutile" et qui "touche une très faible catégorie de personnes". Il craint la mise en place d'une "politique du chiffre".


Invité à l'antenne de RTL, il ajoute : "Le nombre de chômeurs indemnisés qui ne se rend pas régulièrement à un rendez-vous, c'est moins de 4%. Il vaut mieux accompagner que sanctionner et contrôler. Le paradoxe, c'est que l'on est en train de transformer Pôle emploi en agence de contrôle de l'attitude des chômeurs, plutôt qu'en agence d’accompagnement pour la recherche d'un emploi". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Chômage Pôle emploi Force ouvrière
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants