1 min de lecture Sénat

Conseil constitutionnel : Michel Mercier officiellement nommé

La nomination du sénateur a été officiellement annoncée au Journal officiel, au lendemain de révélations du "Canard Enchaîné" sur des soupçons d'emplois fictifs.

Michel Mercier, ancien garde des Sceaux, le 29 mars 2012 à Paris
Michel Mercier, ancien garde des Sceaux, le 29 mars 2012 à Paris Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Clarisse Martin
Clarisse Martin
Journaliste

Son nom avait été proposé par le président du Sénat, Gérard Larcher, pour occuper le poste laissé vacant au Conseil constitutionnel, depuis la nomination de la juriste Nicole Belloubet place Vendôme, en tant que garde des Sceaux. 

La nomination a été actée en conseil des ministres, le 2 août. Elle a désormais été publiée au Journal officiel, ce jeudi 3 août. Une publication qui intervient au lendemain de révélations du Canard Enchaîné sur des emplois familiaux mis en place par le sénateur MoDem. Ce dernier a employé sa fille comme assistante parlementaire. Un emploi qui, d'après le journal satirique, pourrait s'avérer fictif.

Invité de RTL mercredi 2 août, Michel Mercier reconnaît et assume avoir embauché l'une de ses filles en tant qu'assistante parlementaire. "Elle était domiciliée à l'époque en France", a-t-il affirmé, bien que le CV en ligne de cette dernière déclare que lors de cette période, elle était "responsable des collections d'ethnographies à l'University College London". Des incohérences en termes de planning mises en lumière par Le Canard Enchaîné. 

"C'est tout à fait exact que j'ai employé une de mes filles d'août 2012 à avril 2014, parce qu'à l'époque je menais des dossiers d'ordre culturel très difficiles", a coupé court Michel Mercier, alors qu'il présentait sa candidature aux "Sages" du Conseil constitutionnel, rue de Montpensier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sénat Conseil constitutionnel MoDem
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants