2 min de lecture Pierre Moscovici

Congrès PS : Moscovici n'aurait "pas rédigé la partie européenne" de la motion Cambadélis "comme ça"

GRAND JURY - Certains commissaires européens reprochent à l'ancien ministre d'avoir signé la motion de Jean-Christophe Cambadélis en vue du prochain congrès du Parti socialiste.

micro générique Le Grand Jury Benjamin Sportouch iTunes RSS
>
Pierre Moscovici, invité du "Grand Jury RTL/ Le Figaro/ LCI" du dimanche 26 avril 2015 Crédit Image : RTL / Nicolas Briquet / Abacapress | Durée : | La page de l'émission
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
et Jérôme Chapuis

Tiraillé entre son poste au sein de la Commission européenne et sa casquette d'ancien membre du gouvernement de François Hollande, l'ancien ministre Pierre Moscovici a signé la motion "Le Renouveau socialiste", présentée par le premier secrétaire du parti, Jean-Christophe Cambadélis, pour le congrès de Poitiers.

En prenant position aux côtés du gouvernement mais aussi de Martine Aubry, le commissaire européen s'est attiré les foudres de plusieurs eurodéputés conservateurs et libéraux. En cause, certains passages de la motion concernant la "réorientation de l'Europe". Il y est notamment écrit : "Les disciplines budgétaires doivent être assouplies et une part des investissements d'avenir exclus du calcul des déficits". La situation est délicate car Pierre Moscovici négocie avec le gouvernement français afin d'obtenir le respect de ces règles.

Un soutien dans les grandes lignes

Il estime être "totalement" dans son droit car "un commissaire européen est un responsable politique". Au sein de la commission politique qui comporte "14 conservateurs, 8 socialistes et 5 libéraux, personne ne se cache. Nous avons tous des familles politiques. J'ai gardé ma carte du Parti socialiste, je suis un homme politique français, ça fait longtemps que je suis un des leaders du Parti socialiste", se défend Pierre Moscovici.

On n'est pas obligé de se sentir concerné personnellement par chacun des mots

Pierre Moscovici
Partager la citation

Mais le soutien accordé à la motion de Jean-Christophe Cambadélis n'est pas sans limite : "Soutenir une ligne générale n'est pas soutenir tous les détails et j'avoue que sur la partie européenne, je n'aurai pas rédigé les choses comme ça (...)  On signe une orientation, on l'approuve. Après, on n'est pas obligé de se sentir concerné personnellement par chacun des mots". Le commissaire européen insiste sur le fait que cette motion a été signée par le Premier ministre, le ministre des Affaires étrangères et l'essentiel du gouvernement. 

À lire aussi
Pierre Moscovici invité de RTL le 25 mars 2019 élections européennes
Européennes : "Le programme de Glucksmann ne me paraît pas concret", dit Moscovici

Pierre Moscovici se veut rassurant envers la Commission européenne puis qu'il précise que "nous allons très bien continuer à travailler ensemble. Dans ma tache je suis là pour respecter la ligne de la commission européenne. Je suis là pour appliquer les traités". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pierre Moscovici Parti socialiste Commission européenne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants