1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Congé proche aidant : "On a voulu simplifier leur vie", dit Sophie Cluzel sur RTL
1 min de lecture

Congé proche aidant : "On a voulu simplifier leur vie", dit Sophie Cluzel sur RTL

INVITÉE RTL - La secrétaire d'État en charge des Personnes handicapées Sophie Cluzel a rappelé les conditions du congé proche aidant, saluant une avancée pour les entreprises comme pour les salariés : "désormais, ce congé est clairement identifié."

Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des Personnes handicapées, le 6 octobre sur RTL
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des Personnes handicapées, le 6 octobre sur RTL
Crédit : RTL
Congé proche aidant : "On a voulu simplifier leur vie", dit Sophie Cluzel sur RTL
00:07:32
Sophie Cluzel est l'invitée d'Yves Calvi
00:07:31
Yves Calvi_
Yves Calvi - édité par Paul Turban

Ce mardi 6 octobre est la Journée nationale des aidants. Ils sont 11 millions en France. Emmanuel Macron, son épouse Brigitte et la secrétaire d'État en charge des Personnes handicapées Sophie Cluzel seront en déplacement pour "discuter avec des aidants". Sur RTL, Sophie Cluzel a rappelé les conditions du congé proches aidants. 

Ce congé, destiné aux "aidants salariés et qui ont besoin de s'absenter", rappelle la secrétaire d'État en charge des Personnes handicapées, est "rémunéré par l'État". Il peut durer "jusqu'à 3 mois". "S'il est très utilisé, on pourra recalibrer notre aide dans un an", a précisé Sophie Cluzel. 

"Ces 53 euros [par jour] pour une personne qui vit en couple et 43 euros pour une personne seule", a précisé la secrétaire d'État. "On a voulu simplifier leur vie et apaiser le dialogue dans leur entreprise, a-t-elle expliqué. On permet de mieux concilier sa vie d'aidant et sa carrière professionnelle." Selon elle, les aidants ont pris en moyenne "16 jours" de congé l'an dernier pour s'occuper d'un proche. "Désormais, ce congé est clairement identifié", note-t-elle. 

Pour remédier à la fatigue des aidants et pour qu'ils puissent "souffler", "nous travaillons aux solutions de répits", a indiqué Sophie Cluzel. "Nous avons plus de 30.000 places de solution de répit, 20.000 pour les adultes, ce n'est pas assez", a-t-elle indiqué. "Nous avons 105 millions d'euros" pour en développer davantage, alors qu'une plateforme va être créée pour les recenser

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous d