2 min de lecture Cécile Duflot

Cécile Duflot est "la première déçue d'avoir participé à l'aventure de 2012"

Candidate à la présidentielle de 2017, l'ancienne ministre du Logement a une nouvelle fois taclé le quinquennat de François Hollande mais "assume sa part de responsabilité".

Cécile Duflot le 12 novembre 2015.
Cécile Duflot le 12 novembre 2015. Crédit : PASCAL GUYOT / AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Les candidatures se multiplient à gauche à moins d'un an de l'élection présidentielle. Après Benoît Hamon, qui s'est lancé dans la primaire socialiste, Cécile Duflot a elle aussi rejoint la course à l'élection présidentielle en se déclarant officiellement en lice pour la primaire écologiste. "Au travers de la primaire de l'écologie, j'ai décidé de concourir à l’élection présidentielle de 2017. Parce que l’écologie est une cause trop importante pour que sa défense soit absente des enjeux d’une élection qui peut fixer le cap de notre pays pour les années à venir", a-t-elle écrit dans une lettre envoyée par mail à ses militants.

Une manière également de tourner la page de la précédente élection présidentielle, qui avait vu la victoire de François Hollande. "Je suis la première déçue d'avoir participé à l'aventure de 2012 qui finit là où elle est aujourd'hui", lance-t-elle au micro de BFM TV, lundi 22 août.

J'ai réussi des choses, j'ai réussi l'encadrement des loyers

Cécile Duflot
Partager la citation

Un nouveau tacle à l'égard de l'actuel président de la République après le discours extrêmement véhément d'Arnaud Montebourg. Mais l'ancienne ministre du Logement veut assumer son passage dans le gouvernement de Jean-Marc Ayrault. "Bien sûr que j'ai ma part de responsabilités quand on n'a pas réussi à faire évoluer le président de la République", explique-t-elle. Avant de répéter : "Je suis partie" alors que "les efforts", "la volonté" et "les propositions" semblaient insuffisants pour faire bouger les lignes, selon elle.

Mais si elle tire à boulets rouges sur l'actuel gouvernement, Cécile Duflot vante son propre bilan. "J'ai réussi des choses, j'ai réussi l'encadrement des loyers (...) C'était un engagement fort, il a été tenu. Et vous savez quoi ? Ça marche", lance-t-elle regrettant cependant que la loi n'ait pas été étendue aux 28 agglomérations concernées par des loyers trop élevés. L'occasion d'envoyer une nouvelle pique, au Premier ministre ce coup-ci : "Je regrette que Manuel Valls l'ait empêchée".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cécile Duflot Présidentielle 2017 François Hollande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784541922
Cécile Duflot est "la première déçue d'avoir participé à l'aventure de 2012"
Cécile Duflot est "la première déçue d'avoir participé à l'aventure de 2012"
Candidate à la présidentielle de 2017, l'ancienne ministre du Logement a une nouvelle fois taclé le quinquennat de François Hollande mais "assume sa part de responsabilité".
https://www.rtl.fr/actu/politique/cecile-duflot-est-la-premiere-decue-d-avoir-participe-a-l-aventure-de-2012-7784541922
2016-08-22 13:20:56
https://cdn-media.rtl.fr/cache/9rjpbDL3zZBxgBBSe7ZNVQ/330v220-2/online/image/2015/1220/7780943971_duflot.jpg