1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Catalogne : le roi Felipe VI "a mal fait son métier de monarque", selon Duhamel
1 min de lecture

Catalogne : le roi Felipe VI "a mal fait son métier de monarque", selon Duhamel

REPLAY - ÉDITO - Le souverain a accusé le gouvernement catalan d'avoir bafoué la constitution et de "mettre en danger la stabilité" de la Catalogne et de toute l'Espagne.

"La lutte contre la corruption est un objectif irréfutable" selon le roi d'Espagne, Felipe VI, le 19 juin 2014 (Archives).
"La lutte contre la corruption est un objectif irréfutable" selon le roi d'Espagne, Felipe VI, le 19 juin 2014 (Archives).
Crédit : AFP / PACO CAMPOS
Catalogne : le roi Felipe VI "a mal fait son métier de monarque", selon Duhamel
03:08
Catalogne : le roi Felipe VI "a mal fait son métier de monarque", selon Duhamel
03:06
Catalogne : le roi Felipe VI "a mal fait son métier de monarque", selon Duhamel
02:59
Alain Duhamel

Dans un discours d'une particulière fermeté, mardi 3 octobre, le roi d'Espagne a déclaré que l'État devait "assurer l'ordre constitutionnel" face aux dirigeants catalans qui "prétendent déclarer illégalement l'indépendance", alors que des centaines de milliers de personnes manifestaient à Barcelone contre les violences policières. Une intervention de Felipe VI qui n'a rien arrangé et constitue "une occasion manquée" et au maximum "une maladresse malvenue" juge Alain Duhamel.

D'autant qu'une intervention du monarque en période de crise est rarissime. Le seul vrai précédant date de 1980, lorsque Juan Carlos s'était exprimé à la télévision pour déjouer une tentative de coup d'état de l'extrême droite. Il incarnait à la fois "la Constitution, la loi, la démocratie, le rassemblement et l'unité", explique l'éditorialiste. Or ce n'est pas ce qui s'est passé mardi : Felipe VI "n'a pas eu un mot de regret pour les violences, n'a pas mis en cause les ratés de la police (...) ni appelé au dialogue".

Pour résumer, "le roi Felipe VI a mal fait son métier de monarque", lance Alain Duhamel, pour qu'un affrontement entre Madrid et la Catalogne paraît "inéluctable". Il y a de fortes chances pour que le président de la Catalogne déclare l'indépendance d'icelle, ce à quoi le gouvernement devrait opposer l'article 155 de la Constitution qui suspend l'autonomie de la province de catalogne.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/