2 min de lecture Emmanuel Macron

Portrait de Macron : les maires n'auront pas besoin d'acheter des cadres, selon l'Élysée

Le maire de Forges, Romain Senole, s'est plaint des dimensions du portrait officiel du président de la République sur Facebook. L'Élysée met les choses au clair.

Le portrait officiel d'Emmanuel Macron
Le portrait officiel d'Emmanuel Macron Crédit : SOAZIG DE LA MOISSONNIERE / Presidence de le République Francaise / AFP
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze
Journaliste RTL

Le portrait officiel d'Emmanuel Macron ne coûtera pas si cher aux mairies, c'est l'Élysée qui le dit. Le maire de Forges, Romain Senole, a posté un message quelque peu remonté contre le chef de l'État. Il y critique la dimension du portrait officiel qui a changé avec le nouveau président de la République, passée de 50 x 65 cm  à 50 x 70 cm, selon lui. Un changement qui, d'après ses calculs, coûterait plus de 2 millions d'euros aux communes de France. Il base ce chiffre sur le prix du cadre de la marque Sedi (77 euros).

La communication du palais présidentiel se défend dans un courrier adressé à RTL. "La taille du portrait officiel du président (50 x 70 cm) est un standard qui correspond au format le plus classique de cadre proposé dans le commerce." Pour ensuite expliquer que la marque Sedi "a acheté 100 portraits" au seul revendeur agréé pour la vente du portait officiel (la DILA), et qu'il les propose à 22,50 euros, contre 9,50 euros, sur le site de la DILA, sans compter le prix du cadre.

Soit "une marge de 100%". L'Élysée poursuit en pointant le fait que "l'élu ne tient pas compte du fait qu’il s’est vu offrir, comme tous les maires de France, le portrait imprimé via le Ministère de l’Intérieur." En effet, après vérification sur chacun des sites, le tarif passe bien de 9,50 euros à 22,50 euros d'un site à l'autre. 

Le portrait officiel en vente sur le site Sedi
Le portrait officiel en vente sur le site Sedi
Le même portrait sur le site de la LIDA
Le même portrait sur le site de la LIDA

Les maires ont bricolé

Certains maires ont préféré improviser un peu de bricolage pour éviter de racheter un nouveau cadre et faire entrer le portrait officiel dans le précédent. C'est ainsi que quelques anecdotes ressortent dans les colonnes du Lab. Comme celle concernant Gérard Le Cam, maire de Plénée-Jugon : "Ça devrait aller dans le cadre de Hollande en coupant au-dessus de la tête. On n’a pas osé lui couper le bas ! Lol."

À lire aussi
En 2017, le président français avait passé Noël au Niger, avec les soldats de l'opération Barkhane présidence de la République
Emmanuel Macron fêtera Noël avec les militaires français en Côte d’Ivoire

Ou encore Nicolas Sansu, maire de Vierzon, dont le SMS est retranscrit sur le site : "On coupe la photo aux dimensions des anciennes [trois emojis qui pleurent de rire]. Ça tient dans l’ancien cadre [trois emojis clin d’oeil]." Et l'Élysée d'assurer au Lab que les maires "peuvent faire ce qu'ils veulent" avec la photo officielle. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emmanuel Macron Mairies Élysée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants