1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Budget : "On compromet la sécurité des Français", dénonce Marine Le Pen sur RTL
1 min de lecture

Budget : "On compromet la sécurité des Français", dénonce Marine Le Pen sur RTL

REPLAY - INVITÉE RTL - La présidente du Front national fustige les choix budgétaires annoncés par le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin.

Marine Le Pen, invitée de RTL le 12 juillet 2017
Marine Le Pen, invitée de RTL le 12 juillet 2017
Crédit : Camille Kaelblen / RTLnet
Budget : "On compromet la sécurité des Français", dénonce Marine Le Pen
01:16
Divisions au sein du FN : "Les gens n'attendent pas des ragots journalistiques", dit Marine Le Pen
00:49
Marine Le Pen : "Je ne laisserai pas le chaos s'installer dans mon parti"
01:04
Marine Le Pen était l'invitée de RTL le 12 juillet 2017
11:21
L'invité de RTL du 12 juillet 2017
11:28
Clarisse Martin
Clarisse Martin

Un mois après son élection à l'Assemblée nationale, Marine Le Pen peine à faire porter la voix des députés frontistes, du fait de leur trop petit nombre pour former un groupe parlementaire. "Nous sommes victimes des règles de l'Assemblée nationale qui contraignent considérablement notre capacité d'action", déplore la députée de la onzième circonscription du Pas-de-Calais au micro de RTL.

Au lendemain de l'annonce du ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, qui compte réduire les frais de fonctionnement des ministères pour rétablir l'équilibre budgétaire, Marine Le Pen dénonce des "coupes sombres" dans des secteurs "où il ne devrait pas y en avoir", évoquant les "domaines qui touchent la sécurité des Français" comme l'Armée, la Justice et l'Intérieur. "Je doute que la justice fonctionne dans ces conditions", estime la parlementaire.

Hausse de la contribution sociale généralisée (CSG), réforme de l'impôt sur la fortune (ISF), réforme du code du travail... "Tout cela est malhonnête", assène Marine Le Pen. "On prend un peu moins de la main gauche ce qu'on a pris de la main droite."

"Mais les spectacles vivants pourront continuer, on est tous rassurés", raille la présidente du Front national, critiquant les choix budgétaires de l'exécutif, dont les coupes seront supportées par tous les ministères et ne devraient pas affecter la capacité des administrations ministérielles à assurer leurs missions de service publica défendu Gérald Darmanin la veille au micro de RTL.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/