2 min de lecture Les Républicains

Budget : Darmanin annonce, sur RTL, "une réduction du train de vie de chaque ministère"

INVITÉ RTL - Le ministre de l'Action et des Comptes publics a détaillé les mesures qu'il compte mettre en place pour parvenir à 4,5 milliards d'euros d'économies.

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Gérald Darmanin, invité de RTL, mardi 11 juillet Crédit Image : Essia Lakhoua / RTL | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Clarisse Martin
Clarisse Martin
Journaliste

Il veut réaliser 4,5 milliards d'économies pour parvenir à passer en dessous de la barre des 3% de déficit, règle d'or des finances prônée par l'Union européenne. Au lendemain de l'annonce d'Emmanuel Macron qui souhaite mettre en oeuvre les réformes de la taxe d'habitation et de l'Impôt sur la fortune (ISF) dès 2018, Gérald Darmanin détaille les mesures qu'il compte mettre en oeuvre pour parvenir à son objectif. 

"Le président de la République et le premier ministre m'ont demandé de trouver 4 à 5 milliards d'euros d'économies suite au rapport de la Cour des comptes", explique-t-il au micro de RTL. Le ministre de l'Action et des Comptes publics dévoile sa méthode et plaide avant tout pour une réduction des coûts de fonctionnement des différents ministères. "Il n'y a pas d'économies sur le budget voté au Parlement", assure Gérald Darmanin.

"Nous avons demandé à chacun des ministères de voir quels sont les crédits qui peuvent être économisés sans remettre en cause le service public." Matignon se verra ainsi imputé une coupe claire de 60 millions d'euros dans ses dépenses de fonctionnement. Une réflexion est également en cours pour définir des réformes structurelles et redessiner le périmètre des missions de l'État en 2018. 

Le budget de la Défense ne souffrira pas de ces coupes, assure Darmanin

"Tous les Français connaissent les réformes de structures qu'il faut faire", affirme Gérald Darmanin, confirmant que les domaines du logement et de la politique de formation et d'emploi seront concernés par ce redécoupage. "Ce n'est pas de la rigueur, c'est simplement être rigoureux", se défend le ministre qui veut réduire un budget "en déséquilibre depuis 1974".  "La France ne se soumet pas. (...) Nous avons des engagements et même si nous n'étions pas dans des traités européens, nous devrions réduire nos déficits", assène l'ancien maire de Tourcoing.

À lire aussi
euthanasie
Fin de vie : "Laissez-nous voter (...) la société est mûre", clame la députée Yaël Braun-Pivet

Le locataire de Bercy se veut néanmoins rassurant quant au budget de la Défense. "Nous tiendrons toutes les promesses du président de la République", assure Gérald Darmanin en faisant référence à l'engagement d'Emmanuel Macron d'augmenter le budget du ministère des Armées à 2% du PIB dans la loi de finances pour 2018. Mais "chacun doit comprendre que faire des économies c'est un devoir citoyen", met-il en garde.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Les Républicains Gérald Darmanin La République En Marche
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants