1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Borloo fustige "la vision de la société" de Macron, qu'il juge "inefficace et dangereuse"
1 min de lecture

Borloo fustige "la vision de la société" de Macron, qu'il juge "inefficace et dangereuse"

L'ancien maire de Valenciennes a tiré à boulets rouges sur le président de la République, qui n'avait pas retenu bon nombre de ses propositions pour améliorer la situation dans les banlieues.

L'ancien ministre Jean-Louis Borloo, le 22 janvier 2018
L'ancien ministre Jean-Louis Borloo, le 22 janvier 2018
Crédit : AFP / Pascal Rossignol
La colère de Jean-Louis Borloo
00:50
La rédaction de RTL & Léa Stassinet

Il avait tenté de faire bonne figure, mais ce mercredi 28 juin, Jean-Louis Borloo a laissé parler sa colère. Au cours de l'ouverture de l'événement Rendez-vous avec la ville, la rencontre nationale des acteurs du renouvellement urbain, à la cité des congrès de Valenciennes, l'ancien édile n'a pas mâché ses mots à l'encontre d'Emmanuel Macron, à qui il avait rendu fin avril son rapport sur les banlieues.

Dans un premier temps l'ancien ministre de l'Écologie s'était dit satisfait, assurant que l'essentiel de ses propositions étaient dans la feuille de route du chef de l'État. Mais quelques semaines plus tard, c'est un Jean-Louis Borloo beaucoup plus amer qui s'est exprimé.

"Moi, mon sentiment c'est qu'on est en train de remplacer le vieux monde des solidarités par le jeune monde des abandons de ceux qui ont besoin de la solidarité", a-t-il regretté. "En d'autres termes, il faut faire attention à ce que notre pays ne se retrouve pas dans la situation désagréable où le gratin se sépare des nouilles", s'est risqué l'ancien maire de Valenciennes tentant la métaphore culinaire.

"C'est le problème d'une monarchie qui en fait n'a plus de moyens, et ce qui me dérange c'est que les quelques moyens qu'elle a, elle a décidé d'arbitrer pour permettre à ce qui courent le plus vite de courir de plus en plus vite", a-t-il fustigé. "Cette vision de la société, je la trouve inefficace et dangereuse", a conclu Jean-Louis Borloo, qui ne cache plus son écœurement. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/