1 min de lecture Amazon

Black Friday : Gérard Larcher renvoie les consommateurs à leur responsabilité

INVITÉ RTL - Le président du Sénat souhaiterait que la classe politique se mobilise pour sauver les centres-villes qui disparaissent en France. "À part les élus locaux, je ne vois pas grand monde" le faire, se désole-t-il.

micro générique Le Grand Jury Benjamin Sportouch iTunes RSS
>
Le Grand Jury de Gérard Larcher Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch et Marie-Pierre Haddad

Des associations de défense de l'environnement et des altermondialistes ont bloqué, samedi 30 novembre, un entrepôt d'Amazon près de Montélimar (Drôme) et deux centres commerciaux à Besançon et Nantes. Objectif : dénoncer l'impact sur le climat de la surconsommation, selon les organisateurs. 
La polémique a rebondi sur le terrain politique, la ministre de la Transition écologique Élisabeth Borne a alerté contre "la frénésie de consommation" et la pollution que génère le "Black Friday". La ministre est-elle dans son rôle ? "J'aurai aimé qu'il y ait autant de mobilisation pour sauver les centres-villes et les petits centres-villes qui voient leur activité commerciale disparaître. À part les élus locaux, je ne vois pas grand monde". 

Faut-il interdire ces réductions massives de fin d'année ? "On est dans un régime de liberté. Je ne suis pas client d'Amazon, donc j'en parle très librement. Est-ce qu'on peut tout interdire dans ce pays ?", répond Gérard Larcher qui renvoie les "30 millions de consommateurs Français qui font le choix d'Amazon" à "leur responsabilité". 

Sans pour autant revendiquer un geste militant en ne faisant pas d'achat sur la plateforme du géant américain, le président du Sénat "préfère" aller dans son centre ville. "Je sais que le jour où mon centre ville sera mort quelque part une partie de la cohésion aura disparu", estime-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Amazon Gérard Larcher Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants