1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Benoît Hamon sur l'affaire Penelope Fillon : "Cette histoire tourne au calvaire"
1 min de lecture

Benoît Hamon sur l'affaire Penelope Fillon : "Cette histoire tourne au calvaire"

INVITÉ RTL - Le candidat socialiste à la présidentielle souhaite interdire aux parlementaires de pouvoir embaucher des membres de leur famille.

Benoît Hamon au micro de RTL, le 6 février 2017
Benoît Hamon au micro de RTL, le 6 février 2017
Crédit : Romain Boé / Sipa Press / RTL
Benoît Hamon est l'invité de RTL le 6 février 2017
12:51
Benoît Hamon à Emmanuel Macron : "Quelle méconnaissance de la pauvreté..."
13:00
Julien Absalon
Julien Absalon

Benoît Hamon n'accable pas François Fillon. Tandis que François Bayrou appelle très clairement François Fillon à se retirer de la course à la présidentielle à cause des soupçons d'emplois fictifs - dits Penelope Gate - qui pèsent sur son épouse, le candidat socialiste préfère se tenir loin de la polémique. "Cette histoire tourne au calvaire pour lui et sa famille. C'est à lui d'apprécier s'il est en situation", estime le député des Yvelines, au micro de RTL, à l'approche d'une éventuelle intervention télévisée du représentant de la droite.

"Clairement, aujourd'hui, il y a un trouble dans l'opinion. Et pas simplement chez les électeurs de droite", ajoute Benoît Hamon, assurant n'avoir "pas beaucoup de commentaire à faire" sur cette affaire de soupçons d'emplois fictifs.

Pour le socialiste, c'est néanmoins l'occasion de se prononcer en faveur d'une interdiction des emplois familiaux pour les parlementaires, afin qu'une telle polémique ne puisse techniquement plus exister et pour lever toute ambiguïté. "Je préconise que l'on n'emploie aucun membre de sa famille quand on est parlementaire", dit-il, tout en rappelant avoir participé, lorsqu'il était eurodéputé entre 2004 et 2009, à un rapport sur cette thématique.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/