1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Benoît Hamon : son codirecteur de campagne a-t-il évoqué un retrait dans un SMS ?
1 min de lecture

Benoît Hamon : son codirecteur de campagne a-t-il évoqué un retrait dans un SMS ?

Mathieu Hanotin, bras droit de Benoît Hamon dans cette campagne présidentielle aurait envoyé un SMS à quelques députés, envisageant un retrait du candidat, selon "Le Figaro".

Benoît Hamon, le 24 mars 2017
Benoît Hamon, le 24 mars 2017
Crédit : GUILLAUME SOUVANT / AFP
Léa Stassinet

"Ce n'est pas une campagne facile". Les mots de Benoît Hamon sur RTL, lundi 10 avril témoignent de la période compliquée que le candidat socialiste traverse en ce moment, placé en dessous des 10% dans les sondages. L'ancien ministre met en cause "le bilan d'un quinquennat" mais aussi "le poison permanent" des défections. "Quand tous les jours, vous avez  le feuilleton de ceux qui s'en vont, ce n'est quand même pas facile à gérer", a-t-il expliqué. Au point d'abandonner la course à la présidentielle ? 

C'est l'hypothèse avancée par Le Figaro, qui révèle que le codirecteur du candidat, Mathieu Hanotin, aurait envoyé un texto à plusieurs députés frondeurs ces derniers jours, évoquant "un retrait", qualifié de "sacrifice de victoire" en faveur de Jean-Luc Mélenchon. Le but de ce message ? Négocier pour les prochaines législatives, pour éviter que le "groupe PS" ne se retrouve "entre  20 et 60 députés et celui de toute la gauche entre 30 et 100", expliquerait le fameux SMS. 

"Mais enfin je vous le jure ! Je n'ai jamais envoyé un truc pareil et j'ai les moyens de vous le prouver. Ce n'est pas du tout notre état d'esprit !", se défend Mathieu Hanotin. "S'il vient de l'équipe Mélenchon (le message, ndlr), c'est de bonne guerre. Ils jouent l'intox et poussent l'avantage. Mais si cela vient de chez nous...". Le codirecteur de la campagne de Benoît Hamon s'arrête là. Si un retrait n'a jamais été mis sur la table, le quotidien affirme que dans le camp du socialiste, des discussions divergentes sur le sujet ont déjà été évoquées. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/