1 min de lecture Benjamin Griveaux

Benjamin Griveaux : son discret retour aux affaires

L'ancien candidat à la mairie de Paris a été chargé par le Premier ministre d'une mission temporaire sur l'alimentation des jeunes.

000_1TJ5TA
000_1TJ5TA
Victor
Victor Goury-Laffont Journaliste

6 mois après le fiasco, Benjamin Griveaux revient sur la scène politique, par la petite porte. Celui qui aspirait à devenir maire de Paris, mais qui avait dû abandonner sa campagne après la diffusion de vidéos intimes qui lui ont été attribuées, a désormais repris ses fonctions de député. Le dimanche 2 août, il a été nommé par Jean Castex en charge d'une mission temporaire sur les "moyens d'assurer aux jeunes une meilleure alimentation accessible à tous."

L'ancien porte-parole du gouvernement n'a pas précipité son retour. L'après 11 février, date à laquelle Benjamin Griveaux annonce le retrait de sa candidature, avait été marqué par un long silence. L'élu parisien réapparaît discrètement sur les bancs de l'hémicycle, début juin. Rapidement, il est chargé par l'Assemblée nationale d'une mission "flash", c'est à dire de courte durée, sur "le rôle de l'industrie de défense dans la politique de relance".

Depuis ces timides premiers pas, Benjamin Griveaux semble accélérer son retour. Le 21 juillet, il sort de son silence numérique puis détaille dans une série de tweets son rapport sur l'industrie de défense. Une photo publiée par son co-rapporteur Jean-Louis Thiérot le voit d'ailleurs apparaître tout sourire lors de sa présentation. Il commente aussi de nouveau la politique du paysse réjouissant de l'adoption du projet de loi bioéthique et de l'ouverture de la PMA aux couples de même sexe. 

Les contours de sa nouvelle mission auprès du gouvernement n'ont pas été précisés par le décret, publié au Journal Officiel. Sa durée reste elle aussi pour l'instant inconnue. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Benjamin Griveaux La République En Marche Assemblée nationale
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants