1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Assemblée nationale : retour délicat pour Damien Abad, plus isolé que jamais
1 min de lecture

Assemblée nationale : retour délicat pour Damien Abad, plus isolé que jamais

Le retour de Damien Abad à l'Assemblée après son éviction du gouvernement ne passe pas inaperçu dans l'hémicycle.

Damien Abad, ancien ministre des Solidarités, le 21 juin 2022 à Matignon
Damien Abad, ancien ministre des Solidarités, le 21 juin 2022 à Matignon
Crédit : THOMAS COEX / AFP
Assemblée nationale : retour délicat pour Damien Abad, plus isolé que jamais
00:01:37
micro generique
La rédaction de RTL - édité par William Vuillez

Ce lundi 1er août s'ouvre la dernière semaine de travail des parlementaires avant de boucler les valises. Ils poursuivent les débats sur le projet de loi d'urgence pour le pouvoir d'achat et dans l'hémicycle, il y en a un qui ne passe pas inaperçu : Damien Abad. L'ancien ministre des Solidarités est de retour à l'Assemblée après avoir été débarqué du gouvernement à cause d'accusation de viols et d'agressions sexuelles. Il a ensuite respecté une période de carence. Et au Palais Bourbon, l'accueil a été plutôt froid, pour ne pas dire glacial. 

L'ancien ministre est un peu seul au milieu du désert, complètement isolé. Il a bien échangé quelques banalités avec ses nouveaux voisins dans l'hémicycle, mais dans les couloirs, il reste très discret, à bonne distance des micros et des caméras. Chez ses collègues, certains s'indignent, à commencer par Clémentine Autain, députée La France insoumise. "C'est choquant parce que les faits qui sont reprochés à M. Abad sont d'une extrême gravité. Aujourd'hui, effectivement, ça ne passe pas comme une lettre à la poste de le voir là. Ce n'est pas un parlementaire comme les autres", dit-elle.

Damien Abad ne trouvera guère de soutien chez Les Républicains, son ancienne maison. "Le retour de Damien Abad ne m'inspire absolument rien, comme sa personne", commente Pierre-Henri Dumont. "Ça ne doit pas être facile pour lui. C'est avant tout un être humain qu'on doit respecter", dit de son côté Véronique Louwagie, une autre députée LR.

Damien Abad aurait pu compter sur le soutien de ses camarades macronistes mais son retour embarrasse jusque dans son propre camp. Un député de la majorité confie en coulisses : "C'est normal qu'il revienne mais le dossier commence à devenir un peu lourd à porter".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/